Consommation de crack: des voisins se plaignent et la police frappe

Les policiers ont saisi de petites quantités de... (Photo: www.justice.gov/dea)

Agrandir

Les policiers ont saisi de petites quantités de drogues, comme de la cocaïne, du crack, de la méthamphétamine, du haschisch et de la marijuana.

Photo: www.justice.gov/dea

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Deux résidences connues des voisins pour la consommation de crack ont été simultanément perquisitionnées par la police de Gatineau, lundi.

Les deux adresses sont situées à une centaine de mètres l'une de l'autre, soit aux 40, rue Vaudreuil (appartement 507) et au 37, rue Frontenac.

Les forces de l'ordre ont frappé vers 19h, arrêtant quatre personnes et saisissant de petites quantités de drogues, comme de la cocaïne, du crack, de la méthamphétamine, du haschisch et de la marijuana.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a répondu à des plaintes du public. Trois des quatre personnes arrêtées sont connues du SPVG.

Un homme de 50 ans doit répondre à une accusation de trafic de stupéfiants, mardi après-midi. Les trois autres personnes arrêtées, âgées de 41 à 56 ans, ont été libérées avec des promesses à comparaître pour répondre à des accusations de possession simple de drogues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer