Une famille d'Ottawa recherche des témoins d'un possible délit de fuite

Mathieu Trudel n'a plus de souvenir de l'accident... (Courtoisie)

Agrandir

Mathieu Trudel n'a plus de souvenir de l'accident dont il a été victime alors qu'il circulait à vélo sur la rue Rideau le 30 octobre dernier à Ottawa.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mathieu Trudel, comme tous les matins, a enfourché son vélo pour se rendre au travail le jeudi 30 octobre. C'est à peu près le seul souvenir qu'il garde de cette matinée.

Il a été retrouvé inconscient à côté de son vélo, avec une fracture à un os du visage, un traumatisme crânien et des saignements au cerveau. Après de longues heures passées dans le coma, Mathieu s'est réveillé sans aucun souvenir de l'accident.

Sa famille et ses amis demandent l'aide du public pour retrouver un témoin de l'incident, possiblement un délit de fuite, qui s'est produit aux alentours de 8h40 sur la rue Rideau, à l'entrée du pont Cummings.

«C'est pas mal pendant l'heure de pointe, il a dû y avoir du trafic quand c'est arrivé. Si on n'a pas de témoin, ce n'est peut-être pas parce qu'il n'en existe pas», affirme le frère de la victime, Luc Trudel.

Une affiche a également été installée près du lieu où Mathieu Trudel a été retrouvé pour demander aux potentiels témoins de se manifester.

En attendant, les proches rendent régulièrement visite à Mathieu à l'hôpital pour suivre ses progrès. Un de ses bons amis, Paul Galipeau, se dit rassuré de voir qu'il pouvait se tenir debout et marcher quand il l'a vu la première fois dans sa chambre.

«(Jeudi), quand je suis arrivé, il écoutait de la musique et utilisait son ordinateur, j'imagine que c'est un bon signe.»

Ses passions... intactes

Peu surprenant que Mathieu Trudel anime sa chambre d'hôpital de la sorte. Selon Paul Galipeau, il s'agit d'un vrai passionné de culture. À ce niveau, l'accident ne l'a pas changé, dit-il.

«Quand je passe du temps avec lui, j'ai souvent eu des conversations longues et passionnées sur le cinéma, la musique et autres.»

Mathieu Trudel a fait sa place dans le milieu culturel au cours des dernières années collaborant avec la Nuit Blanche Ottawa + Gatineau et au Festival de l'Outaouais émergent. À 26 ans, il avait été embauché pour travailler dans l'équipe du Ren & Stimpy Show, un dessin animé diffusé sur la chaîne américaine Nickelodeon dans les années 90.

Maintenant, il est toujours incertain dans quelle mesure il pourra reprendre ses activités de la même façon qu'avant. Il devrait entamer un retour graduel au travail dans un mois, si tout se passe bien.

Très actif, pratiquant le crossfit et la boxe, Mathieu risque toutefois de devoir attendre bien plus longtemps avant de reprendre ces activités.

Paul Galipeau est toutefois optimiste. Il souligne que mercredi soir, malgré son état, les deux amis continuaient de parler d'un voyage de vélo-camping qu'ils planifient faire l'an prochain. «C'est emblématique de son attitude positive».

Toute personne détenant des renseignements permettant de résoudre cette affaire peut joindre la famille Leduc au 613-837-2641 ou l'agent Ryan Lorette de la Police d'Ottawa au 613-236-1222, poste 6954.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer