Fauchée en traversant la route 307 à Cantley

La vie de Maryse s'est arrêtée à 17 ans

Maryse Beaulne, 17 ans, a été happée par... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Maryse Beaulne, 17 ans, a été happée par deux voitures, vers 6h30, alors qu'elle tentait de traverser la route pour rejoindre l'arrêt d'autobus à la hauteur de la rue Cardinal, sur la route 307, à Cantley.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une jeune étudiante du Cégep de l'Outaouais est décédée, hier à l'aube, dans un accident de la route. Maryse Beaulne, 17 ans, a été happée par deux voitures, vers 6 h 30, alors qu'elle tentait de traverser la route pour rejoindre l'arrêt d'autobus à la hauteur de la rue Cardinal, sur la route 307, à Cantley.

La victime était inconsciente à l'arrivée des policiers, a confirmé la Sécurité publique de la MRC des Collines. Elle a été transportée à l'hôpital de Gatineau, puis au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Elle a succombé à ses blessures quelques heures plus tard.

La famille de la jeune victime a emménagé sur la rue Nicole, à Cantley, il y a environ deux ans, selon des voisins.

Roland Letang avait l'habitude de bavarder avec l'adolescente lorsqu'elle rentrait des classes.

« C'était une bonne petite fille. À 17 ans, elle n'avait même pas encore commencé à vivre. C'est dur à avaler... »

Maryse Beaulne devait prendre un autobus de la STO pour se rendre à l'école pour la toute première fois, raconte M. Letang.

« Son père allait toujours la reconduire d'habitude. Il voulait qu'elle se pratique à prendre l'autobus », affirme-t-il, pestant du même souffle contre l'état dangereux de l'intersection (voir autre texte).

Les policiers de la MRC des Collines recherchent activement le conducteur du deuxième véhicule impliqué dans l'accident. « Des éléments de l'enquête démontrent que la victime fut happée une première fois par une camionnette dans la voie direction nord alors qu'elle tentait de traverser à pied la route 307 [...]. Lors de cet impact, la jeune fille fut projetée dans la voie inverse et happée de nouveau par un véhicule qui, lui, était en direction Sud », ont-ils indiqué.

Le second véhicule se serait immobilisé quelques secondes pour ensuite quitter les lieux. Les policiers espèrent que le conducteur se rapporte au poste de police.

La tragédie a ébranlé le voisinage.

Une voisine souhaitant taire son nom de famille, Patricia, s'est déplacée sur le lieu du drame pour y déposer un bouquet de fleurs et allumer un lampion.

« Je ne la connais pas, mais j'ai moi-même une jeune fille. Ça m'a interpellée », dit-elle, émue.

Le service de police a confirmé que l'adolescente, qui portait un sac à dos, était en route vers l'école et traversait la route pour aller prendre l'autobus.

L'enquête se poursuit afin de déterminer les causes exactes de l'accident.

Les policiers tenteront notamment de déterminer si le lampadaire fonctionnait.

La route 307 a été fermée à la circulation dans les deux directions une bonne partie de l'avant-midi hier. Les personnes ayant été témoins ou ayant de l'information sont priées de communiquer avec l'enquêteur au 819-459-2422 poste 3244.

Avec Guillaume St-Pierre

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer