Nouveau programme en santé pour la population immigrante La santé comme moyen d'intégration

La santé comme moyen d'intégration

Le Conseil économique et social d'Ottawa-Carleton (CESOC) offrira prochainement de nouveaux programmes en santé.

L'organisme, qui apporte du soutien aux familles immigrantes ou issues des minorités raciales, lance un programme, « Votre santé avant tout », afin de remédier à ce qu'il perçoit comme un problème grandissant au sein de la population immigrante.

Financé à hauteur de 306 000 $ par Santé Canada, par l'entremise de la Société Santé en français, le nouveau programme s'adresse aux jeunes de 13 à 18 ans, ainsi qu'aux adultes de 55 ans et plus.

Le CESOC espère faire profiter de ces services pas moins de 600 familles au cours de la prochaine année.

Activités d'information et de sensibilisation et classes d'exercices physiques destinés aux aînés sont prévues, tout au long de l'année.

« Avec ce nouveau programme, nous souhaitons nous attarder à la santé des personnes immigrantes, explique le coordonnateur de l'initiative, Abdourahamane Diallo. Nous constatons que des membres de la communauté ethnoculturelle peuvent être très vulnérables aux problèmes comme la dépression, le diabète, ou encore les maladies transmises sexuellement, et nous voulons y remédier. »

Le CESOC entend également aborder la question de l'excédent de poids avec sa clientèle, en faisant la promotion de saines habitudes alimentaires.

« Lorsqu'une famille arrive au Canada, en raison des défis qui se présentent à elle, on voit qu'elle s'alimente moins bien. Avec le froid, de nombreuses personnes choisissent de rester chez elles plutôt que de faire l'épicerie pour obtenir des aliments frais », présente comme exemple M. Diallo.

Une étude publiée en 2006 dans le Canadian Journal of Public Health laisse entendre que seul 16 % des immigrants sont considérés comme « physiquement actifs », contre 24 % dans l'ensemble de la population canadienne.

Le volet « information » du programme est crucial, de l'avis de M. Diallo. Car s'il existe toute une gamme de services de santé en français, à Ottawa, la communauté immigrante n'en est pas toujours consciente.

Le Conseil économique et social d'Ottawa-Carleton est un organisme à but non-lucratif travaillant depuis 15 ans en développement communautaire, auprès des immigrants francophones. Il s'agit de son premier programme de santé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer