Excédent budgétaire de 68 M$ pour Ottawa

La revue financière du ministère des Finances a... (PHOTO SIMON SÉGUIN-BERTRAND, ARCHIVES LEDROIT)

Agrandir

La revue financière du ministère des Finances a révélé vendredi que le gouvernement avait cumulé un excédent de 68 millions de dollars pour les mois d'avril et de mai, soit un peu moins que le surplus réalisé l'an dernier pendant la même période.

PHOTO SIMON SÉGUIN-BERTRAND, ARCHIVES LEDROIT

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lee Berthiaume
La Presse Canadienne

Le gouvernement fédéral a entamé son nouvel exercice financier avec un minuscule excédent budgétaire, même si l'encre noire devrait inévitablement tourner au rouge dans les mois à venir.

La revue financière du ministère des Finances a révélé vendredi que le gouvernement avait cumulé un excédent de 68 millions de dollars pour les mois d'avril et de mai, soit un peu moins que le surplus réalisé l'an dernier pendant la même période.

L'exercice financier du gouvernement fédéral se déroule du 1er avril au 31 mars.

Cependant, les surplus ne devraient pas se prolonger bien longtemps, puisque les libéraux ont promis d'effectuer d'importantes dépenses dans les années à venir pour financer de grands travaux d'infrastructures et offrir de meilleures allocations pour enfants aux familles.

Le gouvernement a terminé l'exercice précédent avec un déficit de 21,85 milliards et projette de réaliser un déficit de 28,5 milliards pour l'exercice en cours.

Les dépenses des programmes ont augmenté de plus de 2,6 milliards en avril et en mai, par rapport à la même période, principalement en raison des plus grandes sommes d'argent allongées pour les prestations aux aînés, les prestations d'assurance-emploi et les prestations pour enfants.

Même si ces hausses de dépenses ont contrebalancé la croissance de près de 2,3 milliards des revenus, incluant un important gain dans les revenus liés à la taxe sur les produits et services, la situation financière d'ensemble a été favorisée par une réduction de 312 millions des frais de la dette publique.

Les libéraux ont remporté l'élection de 2015 en promettant des déficits annuels de 10 milliards tout au plus pendant les quelques années suivant leur entrée au pouvoir - et d'éliminer tout déficit d'ici 2019-2020.

Ils prévoient aujourd'hui des déficits de plus de 10 milliards au moins jusqu'en 2021-2022 et n'ont pas donné de prévision de date pour un éventuel retour à l'équilibre budgétaire.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer