Plaines LeBreton: quartier à forte densité pour Claridge

Le promoteur Claridge Homes a dévoilé lundi un projet de développement... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le promoteur Claridge Homes a dévoilé lundi un projet de développement immobilier colossal comprenant notamment cinq tours résidentielles dans le secteur est des plaines LeBreton.

Le projet prévoit plus de 1600 appartements et condominiums dans des immeubles allant de 25 à 55 étages.

D'autres locaux pourraient accueillir un supermarché, des commerces de services, un centre communautaire, des restaurants et même une école.

« C'est un complexe à usages multiples. Il y a toutes les composantes de la vie communautaire », a résumé l'architecte urbain Alex Elgin, qui collabore avec Claridge Homes dans le projet.

Le promoteur immobilier, qui possède les terrains depuis une dizaine d'années, travaille avec la Ville d'Ottawa et la Commission de la capitale nationale pour peaufiner son projet de développement du quartier.

Le site en question est situé à quelques pas de la future station Pimisi de la ligne de la Confédération du réseau de train léger, qui doit ouvrir en 2018, et à côté du vaste projet de développement des plaines LeBreton, qui prévoit notamment la construction de milliers d'unités d'habitation ainsi que le futur domicile des Sénateurs d'Ottawa. 

Le projet Zibi, qui comprend la construction de maisons en rangée, des tours d'habitation et des espaces à bureaux, dont la construction est commencée, est aussi à proximité. Ce secteur à l'ouest du centre-ville d'Ottawa pourrait donc accueillir des dizaines de milliers de résidents d'ici une trentaine d'années.

Transport collectif

Le conseiller municipal Jeff Leiper, qui représente le quartier Kitchissippi situé à côté des plaines LeBreton, voit le projet de Claridge Homes d'un bon oeil. Toutefois, il croit que le transport collectif devra jouer un rôle de premier ordre pour que ce secteur de la ville, qui abritera une forte densité de population et de services, soit viable.

« Si les gens continuent d'utiliser leur voiture comme ils le font maintenant, ce sera un désastre. Il faudra s'assurer que la population utilise le transport en commun qui y sera intégré », a plaidé M. Leiper, précisant que le train léger sera en mesure de soutenir l'achalandage dans le secteur.

Consultations

La proposition de Claridge Homes devrait être présentée cette semaine à la Ville d'Ottawa. Il pourrait toutefois s'écouler un an avant que le projet, qui pourrait subir des modifications, soit accepté par les autorités municipales.

« Il devra y avoir une consultation publique complète. Je prévois qu'il y aura plusieurs discussions entre la Ville et le promoteur », a expliqué M. Leiper.

« Les planificateurs urbains de la ville écouteront les commentaires qu'ils reçoivent et devront parler de modifications à apporter avec le promoteur. On parle d'un processus qui prendra des mois », a expliqué M. Leiper.

Ce secteur de la ville pourrait aussi accueillir la future bibliothèque centrale d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer