Renouveau au Château Laurier

Au coeur de ce plan de match se... (Courtoisie)

Agrandir

Au coeur de ce plan de match se retrouve la démolition du stationnement étagé actuel, qui donne sur le parc Major, afin d'ériger une nouvelle aile consacrée aux séjours de longue durée.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Château Laurier d'Ottawa pourrait bien changer de look dans le cadre d'un projet d'agrandissement qui ferait disparaître le stationnement arrière à étages pour que soient érigées des suites pour les séjours de longue durée, le tout dans un concept architectural mariant la modernité au patrimoine.

Larco Investments, propriétaire du Fairmont Château Laurier, a annoncé mercredi avoir entrepris des « consultations préliminaires » avec la Commission de la capitale nationale (CCN) et la Ville d'Ottawa dans le but de réaliser son projet d'agrandissement pour l'horizon de 2020.

Au coeur de ce plan de match se retrouve la démolition du stationnement arrière de cinq étages bâti dans les années 1960, qui donne sur le parc Major, afin d'ériger une nouvelle aile devant être principalement consacrée aux séjours de 30 nuitées ou plus. Près de 200 unités comptant entre une et trois chambres y seraient aménagées, et une nouvelle cour extérieure verrait le jour à côté de la salle de bal.

Ces suites pourraient notamment être utilisées par des sénateurs ou des députés, mais aussi par des familles en quête d'un lieu plus convivial qu'une chambre traditionnelle pour un séjour prolongé dans la capitale, a souligné le directeur du développement chez Larco Investments, Art Philipps.

Un nouveau stationnement souterrain serait construit. Entre la démolition du stationnement actuel et la construction du nouveau, un service de voiturier serait offert afin que les clients puissent séjourner à l'hôtel sans devoir se casser la tête en cherchant un espace où garer leur voiture au centre-ville.

M. Philipps a fait savoir que si les démarches se déroulent rondement, la première pelletée de terre pourrait avoir lieu à l'automne 2017. La compagnie veut ainsi éviter des travaux pendant la période estivale, alors que les festivités du 150e anniversaire de la Confédération battront leur plein dans la capitale.

La construction s'étendrait sur une période de 26 à 30 mois, dans l'objectif d'une ouverture de la nouvelle section en 2020. M. Philipps n'a pas pu fournir de détails sur l'investissement nécessaire à un tel projet, mais souligne que les sommes qui y seraient injectées sont « substantielles ».

Histoire et modernité

Le directeur de la firme torontoise Architects Alliance, Peter Clewes, a indiqué avoir travaillé une bonne partie de la dernière année à ce projet d'agrandissement pour « l'un des hôtels les plus iconiques du Canada », en admettant qu'il s'agit d'un « défi » de conjuguer l'allure centenaire du Château Laurier à une structure contemporaine.

Avant d'aller de l'avant avec son projet, Larco Investments doit obtenir les autorisations nécessaires de la CCN et de la Ville d'Ottawa. L'entreprise espère obtenir le feu vert dès la fin 2016 ou au début 2017 afin de pouvoir passer aux prochaines étapes. Des « consultations communautaires » sont également prévues dans le cadre du processus d'autorisation du plan d'aménagement par la Ville d'Ottawa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer