Pas de nouvelles exceptions pour les jours fériés de 2017

Seuls quelques endroits, comme le Centre Rideau, pourront... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Seuls quelques endroits, comme le Centre Rideau, pourront être exemptés de la Loi sur les jours fériés dans le commerce au détail en 2017, comme c'est déjà le cas.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville d'Ottawa n'ira pas de l'avant avec son projet visant à permettre à l'ensemble des commerces qui le souhaitent d'ouvrir leurs portes lors de jours fériés pour le 150e anniversaire de la Confédération, afin de profiter du flot important de touristes.

Pour trancher, la Ville s'est appuyée sur deux sondages envoyés aux commerçants, qui apparaissent divisés sur la question d'une exemption à la Loi sur les jours fériés dans le commerce de détail.

Au total, 190 entreprises ont répondu au premier questionnaire, dont 127 établissements de vente au détail. Près de la moitié des répondants ont affirmé être «d'accord» ou «fortement d'accord» avec la demande d'exemption pour 2017, tandis que 43% sont «en désaccord» ou «fortement en désaccord», et 8% sont indécis.

Cette exemption, qui aurait été applicable en 2017, visait à permettre aux commerçants de rester ouverts à l'année - sauf à Noël, à Pâques et pendant le Vendredi saint.

«Je suis surpris par les résultats, a déclaré le conseiller Allan Hubley. Il y aura tellement de touristes à Ottawa l'an prochain, ça aurait été une opportunité pour les commerçants.»

L'équipe du développement économique s'est associée à la Chambre de commerce d'Ottawa afin d'inclure une question concernant la demande d'exemption à l'enquête sur la croissance des entreprises à Ottawa. Dans cette enquête, qui a rejoint plus de 650 personnes, les répondants affirment à 37% leur soutien à la demande d'exemption pour 2017, tandis que 46% expriment une opposition ou une forte opposition à la proposition.

À ce jour, le marché By, la rue Sparks, le centre Rideau, la Zone d'amélioration commerciale du centre-ville et l'épicerie Loblaws de la rue Rideau sont exemptés de la Loi sur les jours fériés dans le commerce de détail. Une demande en ce sens provenant du Glebe, qui a été approuvée par la Ville, est présentement devant la Commission des affaires municipales de l'Ontario.

La Ville continuera d'accepter les demandes d'exemption en vertu de la loi selon le secteur ou le type d'entreprise. Celle-ci est accordée principalement lorsqu'un secteur est considéré comme une destination touristique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer