Ottawa va profiter de l'impact médiatique

«Cette photo du premier ministre Justin Trudeau en... (Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne)

Agrandir

«Cette photo du premier ministre Justin Trudeau en train de faire son jogging sur un pont avec le président mexicain renvoie l'image d'Ottawa, ville verte, où ce n'est pas toujours l'hiver.», croit Caroline Couture-Gillgrass, de Tourisme Ottawa.

Sean Kilpatrick, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Tourisme Ottawa compte sur l'impact médiatique du Sommet des leaders nord-américains, mercredi, pour mousser l'image de la Capitale nationale sur le plan touristique.

« Cette photo du premier ministre Justin Trudeau en train de faire son jogging sur un pont avec le président mexicain renvoie l'image d'Ottawa, ville verte, où ce n'est pas toujours l'hiver. Cette couverture mondiale va ajouter à la valeur d'Ottawa comme destination touristique. En plus d'ajouter de bons revenus, c'est un beau temps de l'année pour faire voir la capitale dans les médias à nos partenaires », croit Caroline Couture-Gillgrass, de Tourisme Ottawa.

La présence de centaines de représentants des médias et des nombreuses délégations ont un impact sur le taux d'occupation dans les hôtels. Les restaurants du Marché By et des environs des rues Sparks et Elgin en profitent. 

En plein coeur du Sommet 

À l'hôtel Château Laurier, situé tout près du Musée des Beaux-Arts où les trois chefs d'État tiendront leur rencontre mercredi, c'est fort occupé depuis le début de la semaine.

« Depuis dimanche, nous accueillons beaucoup de représentants des médias et diverses délégations. C'est assez court en temps, mais le Sommet est un événement qui apporte beaucoup de prestige, c'est très bon pour Ottawa qui va certainement en profiter », souligne Deneen Perrin, directrice des relations publiques à l'hôtel Château Laurier.

Le mois de juin est un temps très achalandé normalement avec de nombreuses conférences. Difficile de mesurer son impact réel, surtout à l'approche des Fêtes du Canada où les taux d'occupation sont toujours élevés.

« Beaucoup de touristes arrivent quelques jours avant le 1er juillet pour profiter pleinement de leur séjour. Alors ils vont en profiter pour voir ce qui se passe avec le Sommet, en espérant peut-être voir quelque chose dont ils pourront se souvenir longtemps », indique Mme Perrin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer