Hydro Ottawa achète la centrale Hull 2

Hydro Ottawa vient de conclure une entente avec Hydro-Québec pour l'achat de la... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Hydro Ottawa vient de conclure une entente avec Hydro-Québec pour l'achat de la centrale Hull 2, sur la rive gatinoise des chutes de la Chaudière, ainsi que la participation restante de 33 % dans le barrage-voûte sur la rivière des Outaouais

Les dirigeants d'Hydro Ottawa ont fait l'annonce de cet investissement lundi, en présence du maire d'Ottawa, Jim Watson, du nouveau ministre ontarien de l'Énergie, Glenn Thibeault, et du ministre ontarien de l'Infrastructure, Bob Chiarelli.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé par Hydro Ottawa, cette information étant « confidentielle », ont indiqué le président et chef de la direction, Bryce Conrad, et le président du conseil d'administration d'Hydro Ottawa, Jim Durrell. 

« Les nouvelles installations aux chutes de la Chaudière créent une formidable possibilité de croissance, puisque les centrales au fil de l'eau assurent une production propre et durable », a expliqué M. Durrell, ancien maire d'Ottawa.

Des négociations sont toujours en cours avec la société indépendante d'exploitation du réseau d'électricité pour conclure une entente d'approvisionnement en électricité pour les centrales Hull 2 dg et Gatineau no 1.

La production de 27 mégawatts de la centrale Hull 2 devrait permettre d'alimenter en électricité plus de 22 500 résidences à Ottawa. Elle viendra s'ajouter à la production des six centrales au fil de l'eau qu'Hydro Ottawa possède déjà aux chutes de la Chaudière. Avec sa puissance de 79 mégawatts, qui permet d'approvisionner 62 000 résidences, Hydro Ottawa était déjà le principal producteur d'énergie verte propriété d'une municipalité de l'Ontario.

Il n'y a pas de travaux majeurs en vue à la centrale Hull 2, sauf ceux prévus pour permettre l'interconnexion avec son réseau actuel, a indiqué M. Conrad. Les dirigeants soutiennent que cette acquisition permettra d'accroître la production aux chutes de la Chaudière, où se trouve la plus ancienne centrale encore en opération.

Sous réserve de certaines conditions, les responsables d'Hydro Ottawa ont indiqué que l'acquisition de ces actifs d'Hydro-Québec devrait être finalisée à l'automne 2016. 

Hydro Québec n'était pas représentée pour expliquer la raison de la vente de cet actif important.

Jim Durrell, président du c.a. d'Hydro Ottawa, Bob... (Martin Roy, LeDroit) - image 2.0

Agrandir

Jim Durrell, président du c.a. d'Hydro Ottawa, Bob Chiarelli, ministre de l'Infrastructure de l'Ontario, Jim Watson, maire d'Ottawa, Glenn Thibeault, ministre de l'Énergie de l'Ontario, et John Fraser, député provincial d'Ottawa-Sud

Martin Roy, LeDroit

Nouvelle centrale souterraine

L'acquisition de la centrale Hull 2 permet à Hydro Ottawa de boucler la boucle comme propriétaire à 100 % des installations hydroélectriques aux chutes Chaudière, où des travaux de 150 millions $ pour la construction d'une nouvelle centrale souterraine de 29 mégawatts sont déjà en cours et devraient être complétés pour 2017. 

Cette nouvelle centrale hydraulique souterraine permettra de fournir de l'électricité à 20 000 habitations, en plus de réduire de 115 000 tonnes métriques de CO2 par an les émissions de gaz à effet de terre.

Le projet permettra pour la première fois l'accès au public du site des chutes de la Chaudière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer