L'ouverture des commerces lors de jours fériés apporte un dilemme, dit Watson

Le maire d'Ottawa Jim Watson reste ouvert à la possibilité de permettre à... (Étienne Ranger LeDroit)

Agrandir

Étienne Ranger LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire d'Ottawa Jim Watson reste ouvert à la possibilité de permettre à certains commerces d'ouvrir leurs portes lors des jours fériés, mais il déplore que le supermarché biologique Whole Foods Market ait défié la loi ce Vendredi saint.

«Je suis déçu que le commerce ait décidé de contrevenir à la loi», a-t-il commenté mardi à des journalistes à la conclusion du comité des finances et du développement économique de la municipalité.

«Une telle décision est injuste pour les autres commerçants, qui ont décidé de respecter la loi en fermant leurs portes.»

Vendredi dernier, des centaines de clients ont franchi le seuil d'entrée du Whole Foods Market d'Ottawa, heureux de pouvoir faire leurs emplettes lors de la fête religieuse célébrée par les chrétiens. 

Or, la Loi sur les jours fériés dans le commerce de détail force la majorité des magasins de fermer boutique en Ontario lors de telles journées pour notamment donner un congé aux employés. 

Voilà un peu le nerf de la guerre, estime M. Watson.

«D'un côté, il y a des gens dans la communauté qui aiment pouvoir magasiner lors d'un tel congé, mais il ne faut pas oublier qu'il existe très peu de jours fériés dans une année pour les employés pour leur permettre de se reposer.» 

Pour l'heure, la province établit les règles en matière de jours fériés. Toutefois, la Ville d'Ottawa peut adopter un règlement permettant à certains commerces, situés dans un secteur désigné touristique par la municipalité, de rester ouverts.  C'est notamment le cas pour le Centre Rideau et le marché By.  

L'Ottawa Sports and Entretainement Group, gestionnaire du parc Lansdowne, étudie actuellement la possibilité de demander une exemption à la loi ontarienne.

À cet effet, le maire n'exclut pas l'idée de débattre la question si une requête est déposée à l'hôtel de ville. Depuis l'an dernier, l'endroit s'est transformé en un carrefour commercial important à la suite du réaménagement de la Place TD, domicile de deux clubs sportifs professionnels d'Ottawa. Outre le Whole Foods Market, un détaillant d'articles de sports, des commerces de vêtement, d'électronique, un magasin pour animaux et plusieurs restaurants ont transformé le site de la rue Bank, dans le Glebe.

De son côté, le Conseil du travail d'Ottawa et du district (CTOD), l'organe qui regroupe tous les syndiqués de la région de la capitale fédérale, s'est opposé au cours du long week-end à l'ouverture des commerces lors des jours fériés. Les employés se sentent obligés de travailler lors de telles journées, avance le CTOD.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer