La foire de l'emploi de retour dans Prescott-Russell en mars prochain

Les membres du comité et commanditaires de la... (Samuel Blais-Gauthier, LeDroit)

Agrandir

Les membres du comité et commanditaires de la quatrième foire: Josée Potvin, Carole Muise, Martine Thomas, Sylvain Charlebois, Marie Latrémouille, Jeanne Charlebois, Yannick Charette, Robert Kirby, Guy Desjardins, Martha Woods, France Gareau, Anne Gauthier-Jones, André Roy et Murielle Huneault Pilon.

Samuel Blais-Gauthier, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Employeurs et chercheurs d'emploi de l'Est ontarien auront rendez-vous en mars prochain, dans le cadre de la quatrième Foire de l'emploi de Prescott-Russell.

Une soixantaine d'entreprises de la région ont déjà répondu présent à cette séance de speed dating professionnel.

Lors de l'année 2013-2014, plus de 600 postes étaient à combler dans la région de Prescott-Russell. Environ 75% de ces postes ont trouvé preneur à la suite de la dernière foire.

Dans l'Est ontarien, ce sont les domaines du tourisme, de la santé (avec l'expansion de l'hôpital général de Hawkesbury) et de l'agroalimentaire qui ont le plus besoin de travailleurs qualifiés.

«Avec cette foire, nous voulons faire connaître la région. Nous voulons aussi faire réaliser aux gens qu'il y en a de l'emploi, ici, dans Prescott-Russell. On veut passer le message qu'il suffit de s'arrêter et de regarder», explique Carole Muise, du Centre de services à l'emploi de Prescott-Russell.

Cette quatrième foire régionale de l'emploi se déroulera en deux temps afin de mieux couvrir l'ensemble du territoire. Une première rencontre aura lieu le 14 mars à l'hôtel River Rock Inn de Rockland; une seconde aura lieu le 21 mars à l'École secondaire catholique régionale de Hawkesbury.

Un séminaire gratuit sur le démarrage ou l'achat d'une entreprise sera également offert dans le cadre de l'événement.

Prescott-Russell, comme toutes régions, comporte ses particularités et son lot de défis en matière d'économie. Pour ce qui est de Prescott-Russell, ce sont la rétention et la formation qui constituent les défis les plus importants, explique Mme Muise. «Beaucoup de notre jeunesse quitte la région. Nous avons de la compétition. Nous devons faire des efforts en rétention, mais également en formation. Certes, nous avons une main-d'oeuvre qualifiée, mais nous n'en avons jamais trop. C'est comme l'oeuf et la poule: plus nous aurons de la main-d'oeuvre spécialisée et qualifiée, plus les entreprises voudront venir s'implanter ici, et plus les gens choisiront de rester ici pour travailler», explique-t-elle.

L'an dernier, plus de 1200 personnes ont visité la Foire de l'emploi de Prescott-Russell.

Sbgauthier@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer