Déneigement: de nombreux clients laissés pour compte

De nombreux citoyens de Gatineau sont en colère... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

De nombreux citoyens de Gatineau sont en colère après avoir appris que l'entreprise de déneigement avec qui ils avaient signé un contrat pour l'hiver a cessé ses opérations sans préavis la semaine dernière.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De nombreux citoyens de Gatineau sont en colère après avoir appris que l'entreprise de déneigement avec qui ils avaient signé un contrat pour l'hiver a cessé ses opérations sans préavis la semaine dernière.

Cette grogne contre la compagnie RM Déneigement a été exprimée sur Facebook, et par des clients qui ont contacté des médias au cours de la fin de semaine. Plusieurs personnes ont tenté en vain de joindre l'entreprise. 

Le Droit a appelé chez RM Déneigement et, comme plusieurs clients, s'est buté au répondeur téléphonique qui donne la réponse suivante : « Nous vous informons que RM Déneigement cesse définitivement ses opérations à la suite de circonstances exceptionnelles et inattendues. Nous sommes sincèrement désolés du contretemps que cela peut vous causer ». Il est par ailleurs impossible de laisser un message. 

« Nous n'avons jamais eu le service qu'on nous avait promis », a déploré Sylvie Lafleur, une des victimes.

Une page Facebook privée appelée « Recours collectif Déneigement RM » a été créée par des clients lésés afin de préparer la suite des choses. Elle comptait près de 300 membres en fin d'après-midi, dimanche.

« C'est aberrant de ne pas avoir été informé. Nous l'avons découvert par pur hasard en appelant la compagnie », a ajouté Mme Lafleur, précisant avoir signé une entente de déneigement de 800 $ pour l'hiver.

Jocelyne, une autre personne qui est prise de court en raison de cette situation, a signalé que des entreprises, ou des personnes qui ont des locataires, ont des responsabilités civiles sur la sécurité des personnes qui viennent sur leur propriété. La fin des activités de RM Déneigement leur cause donc problème.

« Que fait-on avec la tempête d'aujourd'hui (dimanche), par exemple ? », a indiqué Jocelyne, signalant que son contrat, signé et payé, était valide du 1er novembre 2016 au 15 avril 2017.

« Nous n'avons pas eu de service depuis le 8 (février). Il reste plus de deux mois au contrat. Eux ne respecteront plus leurs engagements contractuels. Serons-nous remboursés par la période où nous n'aurons plus de services ? C'est ça nos inquiétudes pour l'instant », a expliqué Jocelyne.

« Tout le monde est à la recherche d'un déneigeur. Nous en avons trouvé un, mais on paie le gros prix à ce temps-ci de l'année », a signalé de son côté Mme Lafleur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer