Important changement de garde chez Pilon Ltée

Roland Lavoie a confirmé au Droit, par la voix... (Archives LeDroit)

Agrandir

Roland Lavoie a confirmé au Droit, par la voix de son gendre Tony Cannavino, qu'il s'agissait de sa décision et qu'elle était prise en fonction du bien et de l'avenir de l'entreprise.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un important changement de garde est en train de s'opérer au sein de l'entreprise locale centenaire Pilon Ltée. Le patriarche de 91 ans et propriétaire unique de l'entreprise, Roland Lavoie, a limogé son fils et directeur général, Gilles Lavoie, lundi, juste avant l'ouverture du magasin de la rue Montclair, a appris LeDroit.

La police de Gatineau confirme avoir répondu à un appel d'assistance et s'être rendue au magasin vers 8h, lundi, mais en aucun temps les agents n'ont eu à intervenir. Leur présence n'était que préventive, assure-t-on. 

Selon trois sources crédibles et bien au fait du dossier, il s'agirait de l'aboutissement de plusieurs années de tensions, parfois vives, au sein de la famille Lavoie. Roland Lavoie a confirmé au Droit, par la voix de son gendre Tony Cannavino, qu'il s'agissait de sa décision et qu'elle était prise en fonction du bien et de l'avenir de l'entreprise.

«M. Lavoie a décidé de réorganiser son entreprise en fonction des années à venir, a affirmé M. Cannavino. Il a 91 ans et il est toujours aussi dynamique et alerte intellectuellement. Il a décidé qu'il voulait imposer ce changement. Son intention, c'est que son entreprise demeure une propriété familiale pour les 100 prochaines années. M. Lavoie fera sa restructuration étape par étape, tranquillement, comme il a toujours fait et les postes (de direction) seront donnés au mérite.»

Selon nos informations, les autres fils de Roland Lavoie, Yvon et Sylvain, qui ont oeuvré au sein de la compagnie il y a plus de 10 ans, pourraient revenir dans le giron de l'entreprise. Le grand patron de Pilon Ltée n'a voulu émettre aucun commentaire sur ce qu'il avait en tête pour la suite des choses. 

Gilles Lavoie a travaillé pour l'entreprise familiale pendant trois décennies. Il est devenu l'employé de son père après la fermeture de son salon de coiffure, le Playboy, dans les années 1980. Il a gravi les échelons jusqu'à la direction générale. 

Il est bien connu des cercles politiques et du milieu des affaires de la région. Il a mis sur pied le Défi ski santé au profit du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO). Récemment, il a fait les manchettes lorsque LeDroit a révélé qu'il faisait circuler au sein de la communautés des affaires une liste de candidats potentiels en vue de la course à la mairie de Gatineau en 2017. 

Il n'a pas été possible de joindre Gilles Lavoie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer