Gatineau est sur la bonne voie, estime la CCG

«Nous reconnaissons que des efforts sont déployés à... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

«Nous reconnaissons que des efforts sont déployés à tous les niveaux et que les choses changent», a affirmé le président de la CCG, Jean-Louis DesRosiers (à droite).

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le maire de Gatineau n'est pas le seul à demander une trêve de négativisme. Le président de la Chambre de commerce de Gatineau (CCG), Jean-Claude Des Rosiers, affirme qu'il s'agit d'un «message mutuel» qu'il tente lui aussi de passer à tous ceux qu'il croise, dès qu'il en a l'occasion.

«Ça ne vient pas uniquement de l'administration municipale», insiste-t-il. 

Il y a un échantillonnage de personnes qui peuvent avoir une perception négative, reconnaît le président de la chambre de commerce. «Il y a des membres de la chambre qui sont plus impatients que d'autres, dit-il. Il y a des membres qui sont frustrés, on ne le cache pas, mais c'est toujours en lien avec des projets spécifiques. Nous sommes cependant confiants, à la CCG, qu'il y a beaucoup à faire et nous reconnaissons que des efforts sont déployés à tous les niveaux et que les choses changent. La Ville se prend en main et plus que jamais elle consulte les acteurs économiques. Il faut garder le cap.»

M. Des Rosiers se dit confiant de voir la Ville de Gatineau s'engager dans la bonne voie et que le moment est plus propice que jamais pour que les gens d'affaires et la Ville arriment leurs efforts pour créer un environnement économique plus dynamique. 

«Nous sommes dans une mouvance sans précédent, affirme le président de la CCG. Nous sommes en train de vivre l'un des plus grands virages en terme de développement économique dans l'histoire de la Ville de Gatineau. Nous voulons donner la chance au coureur.»

Le maire a proposé d'autres terrains à Gilles Desjardins

C'est devant un parterre de gens d'affaires de Gatineau que le maire Maxime Pedneaud-Jobin a décidé, jeudi, de lever le voile sur la teneur de ses discussions privées avec le promoteur immobilier Gilles Desjardins concernant le controversé projet Place des peuples. 

D'entrée de jeu, le maire a répondu à la question du grand patron de Brigil qui se demandait récemment dans les médias si son projet intéressait réellement la Ville de Gatineau. «La réponse est très claire, a insisté le maire Pedneaud-Jobin. Tout le monde veut ce projet. Nous avons tous intérêt à avoir des développements importants comme ça, mais il y a un défi, c'est le lieu [rue Laurier, en face du Musée canadien de l'histoire]. C'est le site qui pose problème. Gilles Desjardins est amoureux de son projet, moi je suis amoureux de ce quartier. Nous avons une histoire et une identité qui est fragile. Nous n'avons pas assez mis en valeur ce quartier et il faut le faire, il faut le préserver.»

M. Pedneaud-Jobin a révélé avoir eu de très nombreuses discussions avec Gilles Desjardins au cours des derniers mois. Il a raconté avoir fait le tour du centre-ville en voiture avec l'homme d'affaires pour lui présenter d'autres terrains où le projet Place des peuples pourrait être érigé. 

«Il y a des endroits pour ce projet et pour lesquels je suis prêt à travailler main dans la main avec M. Desjardins, a indiqué le maire de Gatineau. Je suis prêt à faire du porte-à-porte avec lui pour que ce projet aille de l'avant. Il faut trouver un autre emplacement. M. Desjardins aime son projet tel qu'il est. Nous avons parlé de toutes sortes d'alternatives et nous en avons discuté abondamment. Nous allons laisser mûrir ces idées-là et voir où elles nous mèneront dans les mois à venir.»

Le maire Pedneaud-Jobin a admis que le conseil municipal est divisé dans le dossier Place des peuples, mais il a rappelé que M. Desjardins ne voulait pas aller de l'avant sans un appui clair du maire de Gatineau. «C'est pourquoi le dialogue se fait entre moi et lui, a noté M. Pedneaud-Jobin. Quand il y aura un projet définitif, on ira vers le conseil.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer