Cri du coeur pour les forêts privées

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les représentants des propriétaires de forêts privées de l'Outaouais craignent le pire. Selon eux, l'exercice de rigueur budgétaire du gouvernement du Québec aura des effets néfastes dans la région et les investissements sylvicoles en paieront le prix. Le regroupement rappelle que la semaine dernière avait lieu l'étude des crédits du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Ils estiment que l'Outaouais ne sera pas épargnée, malgré que l'économie de plusieurs MRC repose sur les ressources forestières et des baisses d'investissements seraient à prévoir. «Fait encore plus dramatique, cette baisse des investissements en forêt privée date depuis presque 10 ans dans le cas de l'Outaouais avec le tarissement de la contribution de l'industrie, la fin du programme d'investissement sylvicole et une distribution provinciale du programme de mise en valeur des forêts privées en flagrante défaveur de la région.», peut-on lire dans un communiqué signé par les représentants, qui demandent l'aide des députés de la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer