Gatineau dégage un surplus de 4,5 millions $ en 2014

La Ville de Gatineau dégage un surplus net de 4,5 millions $ pour l'année... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Ville de Gatineau dégage un surplus net de 4,5 millions $ pour l'année financière 2014. Pour une famille avec enfants, ce surplus représenterait un maigre bas de laine de 440 $.

Le surplus est supérieur à ce qui avait été estimé en novembre dernier, alors que le service des finances de la Ville prévoyait un surplus de 3,2 millions $.

Dame nature a eu un grand rôle à jouer dans l'augmentation du surplus net de la Ville. De fait, l'absence presque complète de précipitation en novembre et décembre 2014 a permis de dégager d'importantes économies, environ 800 000 $, sur le budget de déneigement. 

Une augmentation des évaluations portées au rôle d'évaluation et des droits de mutation en fin d'année a aussi contribué à faire augmenter le surplus net en 2014. 

Le marché de la revente de maison a cependant joué en défaveur de la Ville. La Société canadienne d'hypothèque et de logement (SCHL) prévoyait une baisse de 4 % du marché de la revente en 2014. Les résultats réels démontrent toutefois une baisse de 5 % du marché, ce qui résulte en un manque à gagner de 600 000 $ en droits de mutation pour la Ville de Gatineau.

Lors de l'étude du budget de 2015, les élus avaient décidé d'utiliser le surplus estimé de 3,2 millions $ sur les projets de développement, notamment ceux prévus dans le centre-ville et au ruisseau de la Brasserie. 

Le service des finances de la Ville recommande aux élus d'utiliser la somme supplémentaire de 1,348 million $ pour les fêtes du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, notamment pour participer au montage financier des Mosaïcultures internationales qui doivent se tenir au parc Jacques-Cartier. Cette recommandation est conditionnelle aux conclusions de l'étude de l'avant-projet.

La Ville de Gatineau dispose aussi d'une réserve pour des dépenses reportées de 31,9 millions $. La réserve liée aux frais de croissance atteint maintenant un peu plus de 10 millions $, tandis que celle pour les régimes de retraite dépasse les 9 millions $. La réserve cycle de vie devant assurer l'entretien futur des infrastructures municipales est maintenant de 7,5 millions $. La réserve pour faire face à des éventualités est de 17 millions $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer