Target ferme ses portes

Target se retire du marché canadien et fermera ses 133 magasins au pays, une... (Étienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Étienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Target se retire du marché canadien et fermera ses 133 magasins au pays, une mesure qui touche six emplacements dans la région d'Ottawa-Gatineau.

À l'échelle du pays, quelque 17 600 employés perdront leur emploi.

La compagnie a indiqué, par voie de communiqué, avoir déposé jeudi matin une demande de protection en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies auprès de la Cour supérieure de justice de l'Ontario, à Toronto. Cinq magasins Target sont exploités à Ottawa, et un à Gatineau.

«Après avoir méticuleusement examiné notre rendement au Canada et étudié à fond les incidences découlant de chacune des options, nous n'avons pas pu trouver un scénario réaliste qui amènerait Target Canada au seuil de la rentabilité avant au moins 2021», a expliqué dans le communiqué le président du conseil et chef de la direction de Target Corporation, Brian Cornell

Target a affirmé qu'elle veillera à ce que ses employés bénéficient d'une indemnité de départ d'au moins 16 semaines.

Les magasins Target demeureront ouverts pendant la période où le tribunal encadrera le processus de fermeture.

L'entreprise prévoit aussi vendre ses actifs immobiliers au Canada. Elle s'attend à ce que le processus de fermeture de ses magasins au Canada lui coûte entre 500 millions de dollars US et 600 millions US.

L'entreprise américaine fournira également 175 millions afin de maintenir les activités de Target Canada pendant le processus qui aura cours en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.

Avec La Presse canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer