La MRC des Collines dresse son plan de match économique

Charline Sauriol, agente de communication pour le CLD,... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Charline Sauriol, agente de communication pour le CLD, Chantal Belleau, directrice générale du CLD, et Stephanie Lachaine, photographe, ont participé au Forum socio-économique.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quelques dizaines de citoyens ont écrit les premières lignes du plan de match économique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais, hier, au centre communautaire de Wakefield.

«Le mot essentiel d'aujourd'hui, c'est 'concertation'», a résumé Thierry Boyer, président du Centre local de développement (CLD) des Collines-de-l'Outaouais.

Bien que les besoins et intérêts des différents milieux diffèrent, la solidarité s'est vite imposée comme thème lors des discussions de la journée. Un constat bien semblable à celui du Forum socio-économique de l'Outaouais, qui a eu lieu début décembre à Gatineau.

Le défi sera de taille en ces temps d'austérité économique, admet Chantal Belleau, directrice générale de l'organisme. D'où l'importance des discussions d'hier. «C'est facile de critiquer quand on n'est pas sur la patinoire. Ce forum, c'est une invitation à tous à enfiler leurs patins et à se joindre à l'équipe», explique-t-elle.

Plaidoyer pour le CLD

Par la force des choses, l'activité d'hier a également servi au CLD des Collines à démontrer son rôle dans l'économie locale.

Face aux coupures budgétaires décrétées par Québec - et à la mort annoncée de l'organisme -, certains intervenants ont tenu à témoigner du rôle qu'il a joué dans leur aventure entrepreneuriale.

«Le CLD m'a apporté une aide bien nécessaire pour que mon entreprise grandisse», a raconté la photographe Stéphanie Lachaîne au Droit. «Et une activité comme celle d'aujourd'hui, pour le réseautage, pour créer des contacts, c'est très important!»

Des élus ont aussi fait écho à ce témoignage. «Pour la stratégie de développement de la région, ce forum, c'est une rencontre qui a une importance capitale», a souligné le maire de L'Ange-Gardien, Robert Goulet.

Lorsque questionnée sur l'avenir de son organisme, Mme Bedeau a voulu se montrer rassurante malgré la tempête qui s'annonce. «À la MRC, au conseil des maires, on tient à garder une expertise en développement économique, c'est clair», dit-elle.

Et peu importe ce qui arrivera au CLD en tant que tel, l'aide qu'il fournit restera. «Le développement économique ne se fait pas vers le bas. [...] On ne peut pas forcer une communauté à se prendre en main. On lui donne les moyens de le faire», conclut-elle.

gsthilaire@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer