Canada: stabilité du crédit hypothécaire et à la consommation

Les limites des cartes de crédit ont augmenté... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Les limites des cartes de crédit ont augmenté de 2,4% au quatrième trimestre de 2016, soit leur plus faible augmentation d'une année à l'autre depuis 2011.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La situation de crédit des emprunteurs hypothécaires demeure stable au pays, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Dans un rapport publié mardi, l'agence rapporte qu'environ 1,03 million de prêts hypothécaires ont été contractés à travers le Canada l'an dernier. Leur valeur de quelque 269 milliards de dollars représente une progression de neuf% par rapport à 2015, a-t-on précisé.

Les nouveaux prêts hypothécaires s'élevaient en moyenne à 266 540 $ au quatrième trimestre de 2016, en hausse de 6,7% d'une année à l'autre selon les données de la firme de crédit Equifax.

La SCHL fait par ailleurs état d'une amélioration sur le plan des taux de prêts hypothécaires en souffrance - des taux qui accablent particulièrement les consommateurs âgés de 65 ans ou plus.

En 2016, la probabilité de déclarer faillite chez les emprunteurs hypothécaires a diminué, tandis que ce marché demeurait moins exposé à ce risque que ceux des cartes de crédit et des prêts automobiles.

Les limites des cartes de crédit ont augmenté de 2,4% au quatrième trimestre de 2016, soit leur plus faible augmentation d'une année à l'autre depuis 2011.

Le dernier trimestre de 2016 a connu une baisse de près de quatre% du nombre d'emprunteurs hypothécaires très susceptibles de se retrouver en situation de défaillance par rapport à l'année précédente.

«La situation de crédit des consommateurs canadiens s'est généralement améliorée, mais celle des emprunteurs hypothécaires a affiché une meilleure performance», soutient la SCHL, qui juge néanmoins que la vigilance est de mise.

L'agence fédérale affirme que les nouvelles règles de financement resserrant l'accès au crédit hypothécaire assuré devraient mettre les ménages à l'abri de l'augmentation des coûts de remboursement de la dette hypothécaire attribuable à la hausse des taux d'intérêt.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer