Sobeys s'excuse pour des sandwichs à la «Turquie épicé du sein»

Les sandwichs dont l'étiquette contenait cette mauvaise traduction... (Tirée du compte Facebook de Kevin De Nazareth)

Agrandir

Les sandwichs dont l'étiquette contenait cette mauvaise traduction n'ont été vendus que dans trois magasins en Ontario, soit dans la grande région de Toronto et à St. Catharines.

Tirée du compte Facebook de Kevin De Nazareth

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La chaîne de supermarchés Sobeys s'est excusée après avoir été interpellée sur les réseaux sociaux pour avoir mis en vente des sandwichs dont l'étiquetage en français se lisait «Turquie épicé du sein Wrap blanc».

L'étiquetage du produit indiquait, en anglais, qu'il s'agissait d'un «Spicy Turkey Breast Wrap White», soit un sandwich roulé à la poitrine de dinde épicée dans un pain blanc. La traduction se lisait toutefois autrement en français, la «Turquie» ayant remplacé la dinde, alors qu'on y parlait de «sein» au lieu de poitrine.

La chaîne a répondu, mardi, à quelques internautes l'ayant critiquée sur Facebook et Twitter à la suite des nombreux partages de la photo initialement publiée par l'internaute Kevin De Nazareth.

«Nos excuses, ce produit fait partie d'un programme d'essai offert en trois magasins et on l'a retiré des tablettes», a indiqué Sobeys sur Twitter.

«Nous ne sommes clairement pas heureux de la traduction qui est apparue sur ce produit, a indiqué le porte-parole de Sobeys, Andrew Walker.

«C'est une malheureuse erreur découlant d'un projet pilote avec un fournisseur externe, qui a fourni la traduction fautive. J'ignore comment le fournisseur a réalisé la traduction.»

44 sandwichs

La chaîne précise que les sandwichs dont l'étiquette contenait cette mauvaise traduction ont été vendus dans trois magasins portant sa bannière en Ontario, dans la grande région de Toronto et à St. Catharines. «Il y en avait au total 44 sur les tablettes. Le produit a été réemballé lundi avec la traduction corrigée.»

L'Agence canadienne d'inspection des aliments précise sur son site Internet que «le nom usuel» représentant «le nom de l'aliment [...] doit figurer sur l'espace principal en français et en anglais».

Andrew Walker a fait savoir que la procédure habituelle chez Sobeys «veut que tous les emballages soient traduits par notre département interne de traduction professionnelle, basé à Montréal». «C'est la première fois en 15 ans que j'entends parler d'une plainte à propos d'une traduction sur nos emballages», a-t-il ajouté.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer