La confiance des consommateurs québécois en hausse, mais...

42% des Québécois estiment que c'est un bon... (Archives, La Presse)

Agrandir

42% des Québécois estiment que c'est un bon moment pour réaliser un achat important (auto, électroménagers, meubles, ordinateur), ce qui représente une hausse de 5% par rapport à la même période l'an dernier.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

L'indice de confiance des consommateurs québécois Altus-CQCD a augmenté de 3,2 points depuis un an. Il atteint désormais 96,2 points, son plus haut niveau depuis l'automne 2012.

Un score de 100 indique qu'il y a autant de pessimistes que d'optimistes. Malgré l'embellie, le Québec continue donc de compter davantage de pessimistes.

La proportion de Québécois qui estime que l'économie québécoise se détériorera au cours de la prochaine année est passée de 49 % à 30 % par rapport à l'hiver 2016.

En ce qui concerne leur propre situation financière, les Québec ont à peu près la même opinion qu'il y a un an, révèle un sondage Altus pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). Mais ils sont un peu moins nombreux (16 % en 2016, contre 10 % cette année) à croire que les choses vont se détériorer dans les prochains mois.

Aucune augmentation de dépense prévue

Par ailleurs, 42 % des répondants estiment que c'est un bon moment pour réaliser un achat important (auto, électroménagers, meubles, ordinateur), ce qui représente une hausse de 5 % par rapport à la même période l'an dernier.

Mais quand on leur demande s'ils prévoient faire un achat important dans la prochaine année, 20 % répondent par l'affirmative, une proportion identique à l'an dernier. En 2010, on frôlait les 30 %.

Autres informations qui parlent : Les Québécois ne prévoient pas augmenter leurs dépenses de consommation, et toutes les catégories de biens (à l'exception des chaussures et des vêtements) «reçoivent des intentions d'achat négatives», constate le CQCD.

4 chiffres

48 %  - Québécois qui utilisent le paiement sans contact (MasterCard PayPass, Visa payWave). La proportion était de 43 % il y a un an.

52 % - Répondants qui estiment que le paiement sans contact est « assez » ou « très » sécuritaire. 

34 % - Ont acheté au moins un article d'occasion sur un site de petites annonces ou eBay dans la dernière année. 

32 % - Ont « un peu » ou « beaucoup » augmenté leur fréquentation de sites de vente d'articles d'occasion ou magasins d'occasion depuis cinq ans.

***

Le sondage Altus a été réalisé par téléphone auprès de 1000 adultes québécois du 2 au 14 février. La marge d'erreur est de +/- 3,4 %,19 fois sur 20.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer