Loblaw augmentera ses prix pour contrer la chute du huard

George Weston, société mère de Loblaw, notamment, augmentera le prix de... (Archives PC)

Agrandir

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

George Weston, société mère de Loblaw, notamment, augmentera le prix de certains de ses produits cette année pour faire face à la baisse du dollar canadien.

La compagnie prévoit augmenter ses prix dans les rayons des produits frais et surgelés, a indiqué jeudi le président de George Weston, Pavi Banning, au cours d'une conférence téléphonique avec des investisseurs, lors de la publication de ses résultats trimestriels.

Le dollar canadien se transige actuellement autour de 74 cents US, et les analystes estiment qu'il devrait rester bas une bonne partie de l'année. La chute du huard a été un facteur déterminant dans la hausse de l'inflation au pays, car les prix des produits d'importation, comme les fruits et les légumes, ont récemment augmenté.

M. Banning a expliqué que George Weston, également la société mère du fabricant alimentaire Weston Foods, achète certains de ses ingrédients en dollars américains.

La compagnie a affiché jeudi un bénéfice de 138 millions $, ou 1,08$ par action, au quatrième trimestre, comparativement à 151 millions $, ou 1,18$ par action, à pareille date l'an dernier. Le quatrième trimestre de 2014 comptait toutefois une semaine de plus et si on l'exclut, George Weston aurait alors affiché un bénéfice ajusté de 122 millions $, ou 95 cents par action.

Les ventes de ce trimestre terminé le 31 décembre 2015 ont totalisé 11,25 milliards $, comparativement à 11,73 milliards $ en 2014 (ou 10,92 milliards $ sur 12 semaines).

La plupart des revenus de George Weston proviennent de sa division Loblaw, la plus importante chaîne canadienne de magasins d'alimentation et de pharmacies, qui détient notamment les bannières Provigo, Maxi et Pharmaprix.

Le secteur des produits maison surgelés du fabricant Weston Foods a connu une augmentation de ses ventes de plus de 10%, notamment grâce aux beignes et aux tartes. La division de la boulangerie a généré des revenus de 527 millions $ au quatrième trimestre, contre 469 millions $ l'an dernier (438 millions $ sur 12 semaines).

Exception faite du taux de change et de la semaine additionnelle, les ventes de Weston Foods ont globalement progressé de 10%, surtout à cause des prix et des volumes plus élevés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer