Important rappel d'hummus chez Loblaw

En début de semaine, le rappel national ne... (PHOTO FOURNIE PAR LOBLAW)

Agrandir

En début de semaine, le rappel national ne visait que le houmous à la marocaine et vendu en format 280 grammes.

PHOTO FOURNIE PAR LOBLAW

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Loblaw a pris la décision jeudi soir d'étendre son rappel de contenants d'hummus, un produit fait de purée de pois chiche, vendu sous la marque Le Choix du président.

En début de semaine, le rappel national ne visait que l'hummus à la marocaine et vendu en format 280 grammes.

En soirée, l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a indiqué que des renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments.

L'avis de rappel d'aliments diffusé le 25 mai 2015 a donc été mis à jour.

Les Compagnies Loblaw Limitée procède dorénavant au rappel des produits hummus et trempette de marque Le Choix du Président qui ont été vendus à l'échelle nationale.

Selon l'ACIA, ils «pourraient contenir la toxine produite par la bactérie Staphylococcus. Les produits visés ne doivent pas être consommés».

Au total, quinze produits sont maintenant rappelés. Ce sont des contenants d'hummus de trois formats, soit de 227 g, de 280 g et de 454 g.

Les saveurs suivantes sont visées par le rappel: nature, ail grillé, épicé, oignon vidalia caramélisé, ail grillé poivrons rouges et cumin, poivrons grillés et paprika,

tapenade aux olives, harissa rouge et patates douces et harissa.

«Vérifiez si vous avez les produits visés par le rappel à la maison. Si c'est le cas, jetez-les ou rapportez-les au magasin où ils ont été achetés», dit l'ACIA.

Les aliments contaminés par la toxine de la bactérie Staphylococcus ne présentent pas nécessairement d'altération visible ni d'odeur suspecte, selon l'organisme fédéral.

«Les symptômes habituels d'intoxication à la bactérie Staphylococcus sont des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et de la fièvre. Dans les cas graves, l'intoxication peut s'accompagner de maux de tête, de douleurs musculaires ainsi que de variations du pouls et de la tension artérielle», ajoute l'Agence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer