Malgré une perte de 201 millions, HBC demeure optimiste

Après avoir perdu 201 millions $ au cours d'un deuxième trimestre «très... (PHOTO Mark Blinch, Archives reuters)

Agrandir

PHOTO Mark Blinch, Archives reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Après avoir perdu 201 millions $ au cours d'un deuxième trimestre «très décevant», la Compagnie de la Baie d'Hudson espère que ses investissements et mesures de réduction de coûts lui permettront de redresser la barre à de l'automne et pendant le temps des Fêtes.

«Bien que notre performance demeure très décevante (...) nous anticipons une amélioration continue lorsque nous regardons vers l'avenir», a affirmé mercredi son chef de la direction, Jerry Storch, au cours d'une conférence téléphonique.

Le grand détaillant a vu sa perte nette bondir de plus de 40 % alors que le secteur du commerce de détail est en pleine transformation et que l'achalandage diminue dans les magasins.

L'entreprise déployé une importante restructuration afin d'économiser 350 millions $ par année une fois que toutes les mesures auront été mises en oeuvre, soit d'ici la fin de l'exercice 2018. La chaîne aussi supprimer 2000 emplois en Amérique du Nord, investir dans le magasinage en ligne et trouver des moyens de générer de la valeur avec son parc immobilier.

La Compagnie de la Baie d'Hudson (TSX:HBC) a également remanié sa haute direction en annonçant récemment le départ du président de sa division internationale ainsi que la nomination d'un nouveau chef de la direction financière.

Au deuxième trimestre, la société vu ses recettes s'établir 3,3 milliards $, en progression de 1,2 %.

Les ventes effectuées en ligne ont généré environ 20 % du chiffre d'affaires trimestriel. Cette performance est supérieure à la moyenne du secteur et se compare à celle affichée par des concurrents comme Amazon, a affirmé aux analystes M. Storch.

Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont progressé de 0,4 %. Du côté de la chaîne américaine de luxe Saks, l'augmentation a été de 1,7 %, en excluant la fluctuation des taux de change.

Le grand détaillant continue d'investir dans des magasins physiques étant donné qu'il inaugurera jeudi un établissement La Baie à Amsterdam, aux Pays-Bas. Vendredi, un étage entièrement rénové à son magasin Saks Fifth Avenue à New York sera accessible au public.

Des investisseurs activistes pressent également l'entreprise à se départir de certains actifs immobiliers - alors que certains estiment à environ 3,7 milliards $ US la valeur du magasin Saks Fifth Avenue situé à New York.

Son gouverneur, Richard Baker, a expliqué que le détaillant continuait d'évaluer comment générer de la valeur avec son parc immobilier.

La Compagnie de la Baie d'Hudson est le plus ancien détaillant d'Amérique du Nord. L'entreprise compte plus de 66 000 employés et exploite 480 magasins sous différentes enseignes, dont Saks Fifth Avenue ainsi que Lord & Taylor.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer