Près de 9% de bénéfice à Loto-Québec

La société d'État a engrangé un bénéfice de... (Archives, Le Quotidien)

Agrandir

La société d'État a engrangé un bénéfice de 325,1 millions $ au cours du trimestre clos le 26 juin, ce qui se compare à un profit de 298,5 millions $ lors de la même période l'an dernier.

Archives, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Loto-Québec a affiché vendredi un bénéfice net en hausse de 8,9 pour cent pour le premier trimestre de son nouvel exercice, un résultat appuyé par une hausse généralisée de ses revenus et une diminution de ses charges.

La société d'État a engrangé un bénéfice de 325,1 millions $ au cours du trimestre clos le 26 juin, ce qui se compare à un profit de 298,5 millions $ lors de la même période l'an dernier.

Les revenus se sont chiffrés à 882,4 millions $, en regard de recettes de 830,6 millions $ un an plus tôt, ce qui représente une croissance de 6,2 pour cent. Les produits des loteries ont grimpé de 8,9 pour cent à 430,8 millions $. Le nouveau jeu pancanadien «Grande Vie» a généré des revenus de 18 millions $ au plus récent trimestre, tandis que les ventes de loteries instantanées ont progressé de 8,6 pour cent.

Du côté des casinos, les revenus ont avancé de 6,3 pour cent à 213,6 millions $, ce que la société a notamment attribué à l'accroissement de la clientèle aux machines à sous, aux tables de jeu et dans les restaurants et bars. Le nombre de visites dans les casinos a augmenté de 3,8 pour cent par rapport à l'an dernier.

Les revenus du secteur des établissements de jeu - qui regroupe les loteries vidéo dans les bars, les salons de jeux, les bingos et les Kinzo -, ont avancé de 1,4 pour cent par rapport à l'an dernier pour atteindre 243,5 millions $.

De leur côté, les revenus en provenance du site de jeu en ligne de Loto-Québec ont avancé de 42,3 pour cent pour atteindre 24,5 millions $.

Les charges totales de Loto-Québec ont diminué de 0,8 pour cent à 222,2 millions $.

Dans un message contenu dans le rapport financier de la société d'État, la présidente et chef de la direction, Lynne Roiter, a estimé que l'exercice 2017-2018 «(démarrait) de belle façon pour Loto-Québec». Elle a du coup noté que les hausses des revenus et des profits auraient été «encore plus importantes» si ce n'était de la journée en moins que comptait le plus récent trimestre par rapport à l'an dernier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer