La Baie d'Hudson annonce 2000 mises à pied

Les mises à pied ont été annoncées dans... (Étienne Ranger, archives Le Droit)

Agrandir

Les mises à pied ont été annoncées dans la foulée du dévoilement des résultats financiers du premier trimestre de la Compagnie de la Baie d'Hudson.

Étienne Ranger, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TORONTO

La chaîne canadienne de grands magasins La Baie d'Hudson (HBC) a annoncé jeudi la suppression de 2000 emplois chez sa filiale Saks Fifth Avenue dans le cadre d'une réorganisation de son modèle d'affaires.

Après avoir acquis en 2013 la chaîne américaine de magasins de luxe Saks Fifth Avenue pour 2,9 milliards de dollars, avec une quarantaine de magasins aux États-Unis et au Canada, HBC entend améliorer les synergies au niveau de l'exploitation afin de réduire les coûts.

Dans le cadre de cette réorganisation, le groupe canadien met en place deux canaux de distribution avec des stratégies commerciales distinctes, avec d'un côté La Baie d'Hudson et de l'autre la chaîne de magasins Lord & Taylor, a indiqué le distributeur dans un communiqué.

«Nous réallouons nos ressources pour accélérer» les ventes en ligne avec une optimisation des «activités nord-américaines pour créer des économies d'échelle», a expliqué Richard Baker, patron du groupe.

Avec cette réorganisation et les suppressions de postes, La Baie d'Hudson prévoit de réaliser des économies de 350 millions de dollars américains sur une base annuelle d'ici la fin 2018 une fois le plan stratégique mis en place.

Sur l'exercice en cours, HBC table sur une réduction des coûts de 170 millions US permettant d'atténuer la pression sur la chute des ventes en magasins et la baisse des marges d'exploitation dans un contexte de changement des habitudes de consommation.

L'action HBC a perdu 1,13% jeudi à la Bourse de Toronto à 9,62 dollars. Sa capitalisation boursière est de 1,75 milliard de dollars canadiens, près de trois milliards de moins en deux ans.

Doyenne des entreprises nord-américaines, la Baie d'Hudson a été créée en 1670 pour acheter des fourrures aux Amérindiens et aux Inuits avant de devenir aujourd'hui propriétaire de nombreux grands magasins.

Outre Saks Fift Avenue et Lord & Taylor, HBC a acheté en juin la chaîne de grands magasins Kaufhof au géant de la distribution allemande Metro pour 2,8 milliards d'euros (4,2 milliards de dollars).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer