Chères, les résidences pour aînés à Gatineau

À Gatineau, plus de 58% des places standards... (Archives, La Presse)

Agrandir

À Gatineau, plus de 58% des places standards avaient un loyer moyen de 1 901 $ et plus, alors que 28% affichent un coût mensuel entre 1 601 et 1 900 $. Seulement 4,4% des loyers étaient de moins de 1 301 $, et 9,6% entre 1 301 et 1 600 $.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Gaboury
Le Droit

Le marché des résidences pour personnes âgées de Gatineau affiche le taux d'inoccupation le plus élevé au Québec, en plus d'arriver au deuxième rang pour le prix moyen des places avec soins, à 3354 $ par mois, selon les données du Rapport sur les résidences des personnes âgées dévoilé mercredi par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

La situation est encore pire du côté d'Ottawa, où les personnes âgées doivent débourser en moyenne 5 127 $ pour une place avec services, comparativement à 4 767 $ pour le reste de l'Ontario.

Le loyer moyen dans la région de Gatineau pour une place avec services assidus (1,5 heure et plus par jour) s'élevait à 3354 $ par mois en 2017, en légère baisse alors qu'il était de 3 366 $ en 2016. Après Montréal, Gatineau arrive au deuxième rang à l'échelle du Québec, la moyenne provinciale d'une place avec services assidus atteignant de 3 186 $ en 2017, en hausse de 6 %.

Pendant ce temps, les places disponibles sont rares à Gatineau, puisque le taux d'inoccupation s'élève à 1,4 %, comparativement à 1,2 % l'an dernier. Les conditions du marché se sont resserrées partout au Québec, alors que le taux d'inoccupation est passé de 5,5 % à 5 % en l'espace d'un an. En Ontario, il atteint plus de 10,4 %, le plus bas depuis 2009. 

La majorité à 1901 $ et plus

À Gatineau, plus de 58 % des places standards avaient un loyer moyen de 1 901 $ et plus, alors que 28 % affichent un coût mensuel entre 1 601 et 1 900 $. Seulement 4,4 % des loyers étaient de moins de 1 301 $, et 9,6 % entre 1 301 et 1 600 $. 

Sauf pour la Côte Nord (69,9 %), c'est encore à Gatineau où la proportion de places standards disponibles à plus de 1 901 $ est la plus élevée au Québec.

De l'autre côté de la rivière, plus de 43 % des places standards disponibles sur le marché d'Ottawa coûtent 4 000 $ et plus par mois, ce qui est nettement plus élevé que la moyenne provinciale à 31 %, et moins qu'à Toronto où le taux s'élève à 54 %. À Ottawa, seulement 10 % des places disponibles coûtent 2 500 $ et moins.

Selon la SCHL, la trajectoire résidentielle des baby-boomers sera un des phénomènes les plus déterminants de l'avenir du secteur de l'habitation. « Malgré les incertitudes à ce chapitre, il n'y a pas de doute que le nombre des aînés en perte d'autonomie gagnera en importance et que d'importants enjeux émergeront », indique la SCHL.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer