Plus de 24 millions $ pour six hauts dirigeants de SNC-Lavalin

À lui seul, Neil Bruce a obtenu 6,4 millions... (Archives La Presse)

Agrandir

À lui seul, Neil Bruce a obtenu 6,4 millions en valeur de rémunération totale en 2016, soit 6 % de plus qu'en 2015, provenant surtout d'une majoration de 20 % à 3,57 millions de sa prime versée en actions.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

La société internationale de génie-conseil SNC-Lavalin, dirigée de Montréal, a consenti pour 24,4 millions $ CA en rémunération totale parmi ses six plus hauts dirigeants en 2016, comprenant salaires, primes et bonis divers, ainsi qu'une allocation de fin d'emploi.

Cette rémunération totale est en hausse de 20 % malgré que SNC-Lavalin ait conclu son exercice 2016 avec un bénéfice net réduit de 41 % à 256,6 millions, un chiffre d'affaires en baisse de 11 % à 8,47 milliards, et un carnet de commandes réduit de 11 % à 10,67 milliards.

La majeure partie de cette hausse de rémunération totale des six plus hauts dirigeants provient des allocations spéciales de fin d'emploi d'une valeur de 5,7 millions qui ont été consenties à l'ex-vice-président directeur et chef des affaires financières, Alain-Pierre Raynaud, à son départ en mars 2016.

Quant aux autres membres de la haute direction de SNC-Lavalin, dont le président et chef de la direction Neil Bruce, leur rémunération totale a encore augmenté en 2016 malgré les résultats inférieurs en fin d'exercice, voit-on dans la circulaire de direction aux actionnaires publiée mardi en prévision de l'assemblée annuelle du 4 mai.

À lui seul, Neil Bruce a obtenu 6,4 millions en valeur de rémunération totale en 2016, soit 6 % de plus qu'en 2015, provenant surtout d'une majoration de 20 % à 3,57 millions de sa prime versée en actions.

Par ailleurs, on apprend dans le rapport annuel de SNC-Lavalin, aussi publié mardi, que la valeur de rémunération totale pour l'ensemble de ses hauts dirigeants et des membres de son conseil d'administration a bondi de 32 % pour atteindre 119,9 millions en 2016.

Ce montant concerne 147 dirigeants et administrateurs dans l'organigramme international de SNC-Lavalin, comparativement à 131 personnes en 2015. En valeur moyenne par dirigeant, leur rémunération atteint 815 800 $, soit 18 % de plus que la moyenne comparable de 691 500 pour l'exercice 2015.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer