Les tarifs d'électricité baisseront de 17% en Ontario

Le gouvernement Wynne dit que les coûts de... (La Presse canadienne)

Agrandir

Le gouvernement Wynne dit que les coûts de l'électricité avaient augmenté de façon substantielle en raison de décennies de sous-investissement dans le réseau et de la fermeture d'usines au charbon.

La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Décriés depuis fort longtemps malgré une réduction de 8% le 1er janvier dernier, les tarifs d'électricité en Ontario connaîtront une autre baisse de 17% à compter de l'été prochain, a annoncé jeudi le gouvernement libéral de la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne.

Selon le gouvernement, il s'agit de « la réduction ponctuelle des tarifs d'électricité la plus importante » de l'histoire de l'Ontario. Mais le Parti progressiste-conservateur de l'Ontario (PC) ne l'entend pas ainsi. Il estime que c'est plutôt une manigance dont les contribuables ontariens feront les frais plus tard.

Slon le Parti PC, que cette mesure nécessitera une augmentation de 14 milliards $ des paiements d'intérêts au cours des 30 prochaines années.

« Je n'ai aucun doute que s'ils ont une autre chance, les libéraux vont augmenter les taxes encore, affirme le chef du Parti PC, Patrick Brown, dans un communiqué. Après 14 ans de hausses fulgurantes, les libéraux réalisent tous les dommages que leurs politiques ont causés », et ce à un an des élections générales.

Le résultat net à court terme, c'est qu'en moyenne, la facture d'électricité des Ontariens aura été réduite de 25% cette année. Les petites entreprises, les fermes, les personnes à faible revenu et les communautés rurales sont les principaux bénéficiaires de cette mesure. Le gouvernement s'engage également à limiter les hausses de tarifs au taux de l'inflation pour les quatre prochaines années.

Depuis quelques années, l'opposition à Queen's Park exploite l'insatisfaction des Ontariens envers leur facture d'électricité pour attaquer le gouvernement libéral, en poste depuis 2003.

Dans un communiqué, le gouvernement explique que les coûts ont augmenté en raison de « décennies de sous-investissement dans le réseau électrique » et de la fermeture d'usines au charbon. On reconnaît toutefois que « le poids du financement de ces améliorations du réseau [...] a été placé de manière injuste sur les épaules des abonnés d'aujourd'hui ».

Il n'a pas parlé du coûteux programme de génération d'énergie verte, où le gouvernement payait plus du kilowatt-heure que cela coûtait aux producteurs d'énergie.

Pour financer la réduction des tarifs, le gouvernement Wynne devra retravailler son cadre financier pour respecter sa promesse d'avoir un budget équilibré pour l'année financière 2017-2018. Le gouvernement annoncera son plan pour compenser cette nouvelle mesure dans le budget du printemps prochain.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer