L'Autre Oeil déménage de la Principale... à la Principale

Selon le propriétaire de L'Autre Oeil, Daniel Lagacé,... (Patrick Woodbury, Le Droit)

Agrandir

Selon le propriétaire de L'Autre Oeil, Daniel Lagacé, le bistro s'installera à «quelques pas» de l'emplacement actuel.

Patrick Woodbury, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une nouvelle ère s'annonce pour le bistro L'Autre Oeil, qui déménagera l'automne prochain afin de s'établir à «quelques pas» de son emplacement actuel, dans le secteur Aylmer.

Sans révéler exactement à quel endroit l'institution bien connue des amateurs de bière s'installera, le propriétaire de L'Autre Oeil, Daniel Lagacé, a confié au Droit que son choix s'est arrêté sur un immeuble de la rue Principale.

Les abonnés les plus attentifs de la page Facebook du bistro ont eu droit à un indice en ce sens, puisque M. Lagacé y a publié jeudi une photo d'un individu anonyme transportant une pancarte sur laquelle le nombre 55 a été hachuré, tandis que le nom de la rue Principale ne l'est pas. La direction que prend l'homme transportant l'affiche est également révélatrice du côté vers lequel déménagera le bistro, a fait savoir M. Lagacé.

L'annonce de l'adresse où L'Autre Oeil recevra ses clients à compter du mois d'octobre prochain se fera lorsque la transaction sera officialisée.

M. Lagacé a indiqué qu'il aurait voulu acquérir l'immeuble où le bistro est établi depuis près de 20 ans, mais qu'aucune entente n'a pu être conclue avec le propriétaire. Des recherches ont ensuite permis de trouver un endroit adéquat à «quelques pas» de l'édifice actuel, où L'Autre Oeil ne sera plus locataire, mais bien propriétaire.

L'endroit sera «un peu plus» grand, a indiqué M. Lagacé, qui souhaite garder la même ambiance pour ne pas dépayser sa clientèle fidèle. Une terrasse pourra y être installée, mais il faudra peut-être attendre «quelque temps avant que la prochaine ait la même gueule» que celle du 55, rue Principale.

Daniel Lagacé veut également faire «un peu d'ordre» dans son offre de bières. «On a dépassé le cap du 650 en bouteilles, et on va ramener ça à à peu près 500», a-t-il dit. En contrepartie, l'homme d'affaires souhaite faire plus de place aux bières en fût, pour lesquelles il offre déjà 44 lignes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer