La cadence des mises en chantier a accéléré

Le rythme annualisé des mises en chantier dans... (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Le rythme annualisé des mises en chantier dans les centres urbains en décembre a accéléré en Ontario, au Québec et dans les Prairies.

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La cadence des mises en chantier au Canada a accéléré en décembre, a indiqué mardi la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Selon l'organisme, le nombre annualisé et désaisonnalisé de mises en chantier s'est établi à 207 041 unités en décembre, en hausse par rapport à celui de 187 273 unités en novembre.

Le rythme des mises en chantier en milieu urbain a grimpé de 11,8 % à 187 621 unités pendant le dernier mois de 2016. Du côté des mises en chantier de logements collectifs urbains, la croissance a été de 13,9 % à 120 750 unités. Celle des maisons individuelles urbaines s'est établie à 8,1 %, pour un total de 66 871 unités.

Selon Robert Kavcic, économiste principal à la Banque de Montréal, l'activité de construction de logements est restée très stable en 2016, bien que ponctuée de certaines pointes d'activité et d'inactivité sous-jacentes. Le nombre réel de mises en chantier au Canada en 2016 a atteint 197 915 unités, en hausse par rapport à celui de 195 535 unités de 2015.

M. Kavcic a indiqué, dans un rapport, qu'il s'attendait à un modeste ralentissement de l'activité tout au long de 2017. Selon lui, une certaine modération dans les marchés de Vancouver et de Toronto devrait ramener le nombre national aux environs de 185 000 unités.

Du côté des données régionales, le rythme annualisé des mises en chantier dans les centres urbains en décembre a accéléré en Ontario, au Québec et dans les Prairies, mais il a ralenti en Colombie-Britannique et dans les provinces atlantiques.

Selon M. Kavcic, le rebond en Ontario explique en grande partie la croissance nationale de décembre. En outre, le déclin en Colombie-Britannique faisait suite à un solide gain le mois précédent.

« La nouvelle activité dans ces deux régions a été en dents de scie sur une base mensuelle, mais le portrait, dans les deux cas, en est un d'activité élevée », a noté M. Kavcic.

Les mises en chantier dans les régions rurales ont été évaluées à 19 420 unités, en données annualisées et désaisonnalisées, a précisé la SCHL.

La moyenne mobile de six mois du nombre de mises en chantier canadiennes a reculé à 198 053 unités en décembre, comparativement à 200 105 unités en novembre.

Par ailleurs, Statistique Canada a indiqué que les permis de bâtir délivrés par les municipalités avaient totalisé 7,8 milliards $ en novembre, un chiffre en baisse de 0,1 % par rapport à celui d'octobre.

La valeur des permis de bâtir résidentiels a reculé de 1,6 % à 5,1 milliards $ en novembre, tandis que celle des permis de bâtir non résidentiels a grimpé de 3,0 % à 2,6 milliards $, a précisé l'agence fédérale.

Avec La Presse canadienne




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer