L'Ange-Gardien réclame une meilleure couverture cellulaire sur la 309

La municipalité de L'Ange-Gardien demande aux grandes entreprises de... (Jean-François Gagnon, Archives La Tribune)

Agrandir

Jean-François Gagnon, Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La municipalité de L'Ange-Gardien demande aux grandes entreprises de télécommunications d'améliorer la desserte de téléphonie cellulaire jugée « déficiente » aux abords de la route 309 et dans le secteur du chemin River, dans la portion nord du territoire.

Les élus angelois ont adopté une résolution en ce sens lors de leur réunion d'octobre, un peu plus de deux ans après avoir fait une demande similaire. La requête vise les entreprises Bell, Vidéotron, Telus et Rogers.

Le maire de L'Ange-Gardien, Robert Goulet, avance qu'aucune amélioration au réseau cellulaire n'a été apportée depuis la première demande logée en mars 2014. « On continue de faire pression et de faire nos demandes. C'est notre seul moyen de peut-être obtenir quelque chose », affirme l'élu à propos de cette résolution.

Le sujet de l'accessibilité à Internet haute vitesse et au réseau cellulaire en milieu rural fait les manchettes depuis quelque temps au Québec. Le dossier a fait l'objet de vives discussions lors du dernier congrès de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) qui a eu lieu en septembre. La FQM déplore notamment que la réglementation actuelle n'est pas suffisamment contraignante à l'égard des grandes boîtes de télécommunications.

Le maire Goulet soutient que plusieurs « poches » de desserte cellulaire sont notamment déficientes le long de la route 309. La résolution souligne que la « couverture déficiente nuit aux interventions d'urgence sur le territoire et qu'elle met en péril la sécurité de citoyens » des secteurs en question.

« Ce n'est pas acceptable que dans des endroits comme chez nous nous n'ayons pas ces services alors que les grandes villes n'ont pas à se plaindre de la couverture. Plus on s'éloigne du noyau urbain, moins on a moins de services et aujourd'hui on peut difficilement vivre sans ça », affirme M. Goulet.

Le maire de L'Ange-Gardien souligne que certaines compagnies ont présenté, ces dernières années, des projets de tours en milieu plus rural. Cependant, les dossiers ont toujours fini par achopper.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer