Le marché de l'emploi a pris du mieux

Le taux de chômage dans la région d'Ottawa-Gatineau a enregistré une légère... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Craig Wong
La Presse Canadienne

Le taux de chômage dans la région d'Ottawa-Gatineau a enregistré une légère baisse de 0,1 point de pourcentage en d'août pour s'établir à 6,5 %, selon les plus récentes données sur la population active.

Le taux dans la partie québécoise de la région est demeuré stable à 7,5 %, tandis qu'il a reculé de 0,2 point du côté ontarien de la rive pour se situer à 6,1 %.

À l'échelle du pays, le marché de l'emploi a rebondi le mois dernier, regagnant la plus grande partie du terrain perdu en juillet.

L'économie a créé 26 200 emplois en août, alors qu'elle en avait perdu 31 200 lors du mois précédent, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Cependant, même avec l'augmentation du nombre d'emplois, le taux de chômage a avancé à 7 %, par rapport à 6,9 % en juillet, puisqu'un plus grand nombre de Canadiens se sont mis à la recherche d'un emploi

Les économistes s'attendaient en moyenne à un gain de 15 000 emplois et à un taux de chômage stable à 6,9 %, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Les chiffres sur le marché de l'emploi du Canada ont été volatils ces derniers mois.

Les données du mois d'août comprennent la création de 52 200 emplois à temps plein, ce qui a partiellement contrebalancé la perte de 71 400 emplois à temps plein du mois de juillet. Le nombre d'emplois à temps partiel a diminué de 26 000 le mois dernier, après avoir grimpé de 40 200 le mois précédent.

L'économiste Brian DePratto, de la Banque TD, s'est dit encouragé par le modeste rebond de l'embauche après le faible rapport de juillet. Il apprécie en particulier certains détails dans les plus récentes données

« La croissance de l'emploi est venue des emplois à temps plein, et le taux de chômage a grimpé pour les "bonnes" raisons, puisqu'un plus grand nombre de Canadiens étaient impliqués sur le marché de l'emploi en août. Cela a renversé la tendance des quatre derniers mois », a-t-il écrit dans une note à ses clients.

« Malgré tout, cette série de données reste très volatile et nous ne devrions pas donner trop d'importance à un seul mois. Dans une perspective à plus long terme, le marché canadien de l'emploi reste cohérent avec la léthargie économique qui a caractérisé la première moitié de l'année. »

Avec LeDroit

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer