Desjardins: plus de revenus, mais moins d'excédent

Le Mouvement Desjardins a vu son excédent plonger de 32 % au deuxième... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Mouvement Desjardins a vu son excédent plonger de 32 % au deuxième trimestre, ce que l'institution financière a notamment attribué au ratio de sinistres historiquement faible de ses activités d'assurances de dommages lors de la même période l'an dernier.

Les revenus d'exploitation de Desjardins ont cependant avancé de 2,5 % pour atteindre 3 513 milliards $ au trimestre clos le 30 juin, comparativement à ceux de 3 428 milliards $ de la même période l'an dernier.

Desjardins a affiché vendredi un excédent trimestriel avant ristournes aux membres de 427 millions $, en baisse de 202 millions $ par rapport à celui de 629 millions $ réalisé un an plus tôt.

Le nouveau président et chef de la direction de Desjardins, Guy Cormier, a jugé ces résultats « satisfaisants », soulignant la nature exceptionnelle des chiffres de l'an dernier.

Les excédents du deuxième trimestre de 2015 avaient profité d'une sinistralité particulièrement favorable en assurance de dommages, a rappelé Desjardins dans un communiqué.

Le ratio des sinistres s'était établi à 43 %, alors qu'il a grimpé à 67,4 % au plus récent trimestre.

De fait, les excédents nets du secteur de l'assurance de dommages ont reculé à 49 millions $ au deuxième trimestre, comparativement à ceux de 194 millions $ un an plus tôt.

Cette baisse témoignait des pertes sur sinistres plus élevées en Assurance automobile en Ontario, ainsi que les coûts liés aux incendies de forêt du mois de mai à Fort McMurray.

Les excédents du secteur des services aux particuliers et aux entreprises se sont chiffrés à 226 millions $ au plus récent trimestre, par rapport à 239 millions $ l'an dernier.

La coopérative a essentiellement attribué cette diminution à la baisse du revenu net d'intérêt, qui a été partiellement atténuée par la plus petite dotation à la provision pour pertes sur prêts.

Cette dotation a reculé à 75 millions $ au plus récent trimestre, en regard de celle de 103 millions $ un an plus tôt.

Finalement, les excédents nets du secteur de la gestion du patrimoine et de l'assurance de personnes ont retraité à 124 millions $, comparativement à ceux de 195 millions $ de l'an dernier.

Le rendement des capitaux propres du Mouvement Desjardins s'est établi à 7,8 % au plus récent trimestre, ce qui était inférieur à celui de 11,4 % affiché à la même période l'an dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer