La taxe sur l'hébergement passera à 3,5% en Outaouais

L'automne prochain, la taxe sur l'hébergement passera de... (Archives, LeDroit)

Agrandir

L'automne prochain, la taxe sur l'hébergement passera de 3$ par nuitée à 3,5% du tarif de chaque nuitée en Outaouais.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La taxe sur l'hébergement (TSH), qui s'établit présentement à trois dollars par nuitée en Outaouais, passera à 3,5% du montant déboursé pour chaque nuitée à compter de novembre prochain, un changement qui bonifiera de quelque 800 000$ le budget annuel régional de promotion.

Dans le cadre d'un processus d'harmonisation, les établissements d'hébergement de chaque territoire de la province doivent se prononcer sur leur volonté de passer au taux de 3,5% du prix de chaque nuitée, ou encore faire une croix sur l'imposition d'une TSH.

En Outaouais, le passage à une taxe de 3,5% du tarif des nuitées a été approuvé à 87% lors d'un vote basé sur le nombre d'unités de chaque établissement. Tous les établissements d'hébergement de la région pouvaient voter, qu'ils soient membres ou non de Tourisme Outaouais.

Le directeur des affaires publiques de Tourisme Outaouais, Karl Lavoie, a indiqué que le changement devant entrer en vigueur le 1er novembre prochain accroîtra considérablement le budget voué aux campagnes de marketing destinées à attirer des visiteurs dans la région et au développement de l'offre touristique.

«On veut aussi un fonds incitatif pour les congrès», a précisé M. Lavoie.

Tourisme Outaouais évalue à 800 000$ les revenus supplémentaires qui aboutiront dans la région grâce à la nouvelle TSH. Une proportion de 15% des montants prélevés en TSH ira à la nouvelle Alliance de l'industrie touristique du Québec pour effectuer de la promotion hors province.

À l'heure actuelle, le montant de la TSH varie selon les régions. À certains endroits, la taxe est de deux ou trois dollars par nuitée, tandis que d'autres régions imposent une TSH de 3% ou 3,5% du tarif de chaque nuit passée dans un établissement d'hébergement. À compter de novembre prochain, la TSH sera soit inexistante, soit fixée à 3,5% du montant déboursé par nuitée, et ce en fonction de la volonté exprimée lors des votes tenus dans chaque région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer