Simons s'affichera dans les deux langues

Peter Simons lors de la visite du chantier... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Peter Simons lors de la visite du chantier du magasin d'Ottawa, qui doit ouvrir en août prochain au Centre Rideau.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Maison Simons revient sur sa décision initiale et annonce que la langue de Molière côtoiera finalement celle de Shakespeare dans son nouveau magasin devant ouvrir à Ottawa en août prochain.

La chaîne québécoise a répondu, jeudi avant-midi, à des internautes l'ayant interpellée sur Twitter pour les remercier de leurs commentaires et les informer qu'ils ont été pris en considération. « L'affichage sera bilingue à notre magasin d'Ottawa », a répondu l'entreprise basée à Québec.

L'Association des communautés francophones d'Ottawa (ACFO), par le biais de son président Alexandre Mattard-Michaud, a aussi fait parvenir plus tôt cette semaine une missive au grand patron de la chaîne, Peter Simons, au sujet de l'affichage à l'intérieur du magasin devant ouvrir le 11 août prochain au Centre Rideau.

M. Mattard-Michaud y soulignait avoir appris « avec un certain étonnement » que le nouveau commerce « n'affichera uniquement qu'en anglais ». Peter Simons avait en effet indiqué au Droit, début juin, que l'affichage aux quatre coins du magasin du Centre Rideau ne serait qu'en anglais, puisque le système utilisé par l'entreprise « n'est pas conçu pour créer des pancartes multilingues ».

Tout en soulignant avoir reçu des messages de clients réclamant un affichage bilingue dans la capitale, M. Simons avait indiqué qu'il se concentrerait surtout sur l'aspect linguistique dans la gestion du service à la clientèle.

Le président de l'ACFO a souligné dans sa lettre au grand patron de la chaîne québécoise que selon les dernières données de Statistique Canada, il y a 151 000 francophones et 174 000 francophiles à Ottawa, « donc 325 000 personnes, soit 38 % de la population de la ville ».

Dans sa réponse envoyée mardi, dont LeDroit a obtenu copie, Peter Simons affirmait à l'ACFO avoir « discuté de la question du bilinguisme avec [son] équipe de marketing ». « Je tiens à vous rassurer en vous confirmant que les affiches directionnelles seront bilingues en plus des publicités format papier destinées à notre clientèle, écrit M. Simons. Nous travaillons actuellement à la mise en place d'outils électroniques et d'applications mobiles en magasin disponibles pour la clientèle et qui diffuseront nos messages et informations en plusieurs langues. Concernant l'affichage de nos produits en magasin, nous sommes en train d'analyser des façons de procéder et vos judicieux commentaires seront pris en considération pour nous aider à mieux communiquer avec notre clientèle à Ottawa. »

 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer