Construction: la campagne de maraudage commence

Ce 1er mai commence officiellement une période de maraudage entre... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Ce 1er mai commence officiellement une période de maraudage entre syndicats dans l'industrie de la construction - une occasion qui ne se présente maintenant qu'une fois aux quatre ans.

Pendant tout le mois de mai, les cinq organisations syndicales reconnues dans l'industrie seront en compétition pour tenter de convaincre les 175 545 ouvriers de la construction du Québec de changer d'allégeance syndicale ou, au contraire, de rester au bercail.

Les périodes de maraudage sont encadrées par des règles strictes, dont le respect est assuré par la Commission de la construction. La CCQ est une sorte de Directeur général des élections pour le scrutin syndical et la campagne de maraudage qui le précède.

«C'est seulement pendant cette période que les associations syndicales ont le droit de solliciter les travailleurs pour obtenir leur adhésion. Ils ont le droit de le faire, de les solliciter et de faire de la publicité, mais ils ont le droit de le faire seulement en dehors des heures et en dehors des lieux du travail», explique Mélanie Malenfant, porte-parole de la Commission.

Après cette cour soutenue, les ouvriers pourront exercer leur droit de vote du 1er au 20 juin.

À l'issue du dernier scrutin, en 2012, la FTQ-Construction représentait 44 % des ouvriers, le Conseil provincial 24 %, la CSD-Construction 13 %, le Syndicat québécois de la construction 10,5% et la CSN-Construction 8,5%.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer