Keystone reprend du service après une fuite

Plus de 63 000 litres de pétrole se... (Archives AP)

Agrandir

Plus de 63 000 litres de pétrole se sont écoulés du pipeline Keystone au Dakota du Sud.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Sioux Falls, Dakota du Sud

Le pétrole coule à nouveau dans l'oléoduc Keystone après une fuite au Dakota du Sud ayant causé une fermeture qui a duré plus d'une semaine.

TransCanada a affirmé dans un communiqué avoir réactivé l'oléoduc transfrontalier dimanche, après avoir reçu la permission de l'administration des oléoducs et des produits dangereux des États-Unis.

L'entreprise précise que la ligne fonctionnera à pression réduite dans le cadre du plan qui a été approuvé pour le remettre en service.

La fuite, qui a été rapportée le 2 avril, a déversé plus de 63 000 litres de pétrole sur un terrain du comté d'Hutchinson, au Dakota du Sud.

TransCanada a indiqué que les spécialistes sur le terrain et les responsables de la réglementation n'avaient observé aucun impact significatif sur l'environnement.

L'entreprise affirme que le nettoyage et la restauration du terrain a déjà commencé et continuera dans les jours à venir.

«Notre objectif sur les 64 000 kilomètres d'oléoduc que nous avons exploités durant les 65 dernières années est d'avoir aucun incident. Nous appliquerons ce que nous avons appris de cet incident pour nous rapprocher de notre but», a écrit l'entreprise.

L'oléoduc part de l'Alberta et se rend jusqu'à des raffineries en Illinois et à Cushing, en Oklahoma. Il fait partie d'un système d'oléoducs qui aurait inclus le projet d'oléoduc Keystone XL, qui a été rejeté par le président Barack Obama en novembre dernier.

TransCanada dit continuer de mener des patrouilles aériennes et des inspections visuelles sur les lieux de la fuite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer