Le bénéfice de Desjardins Sécurité financière grimpe de 10%

Desjardins Sécurité financière est une filiale du Mouvement... (Janick Marois, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Desjardins Sécurité financière est une filiale du Mouvement Desjardins spécialisée en assurance vie, en assurance maladie et en épargne-retraite.

Janick Marois, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LÉVIS

Desjardins Sécurité financière (DSF) a vu son bénéfice net augmenter de plus du double au quatrième trimestre, et a affiché pour l'exercice une croissance de 10,8% de l'actif sous gestion et administration, à 45,7 milliards de dollars.

Pour le dernier trimestre de l'année 2015, le bénéfice net de la filiale du Mouvement Desjardins spécialisée en assurance vie, en assurance maladie et en épargne-retraite, a été de 147 millions $, comparativement à 55,6 millions $ en 2014. Desjardins attribue en partie cette progression à l'amélioration de l'expérience technique dans presque tous les secteurs.

Les primes d'assurance pour le trimestre ont totalisé 971,6 millions $, par rapport à 924 millions $ en 2014. Les ventes d'assurance se chiffrent à 108,4 millions $, alors qu'elles étaient de 93 millions $ lors de la période correspondante de l'année précédente. En ce qui a trait à l'épargne, les ventes totales atteignent 525,7 millions $.

Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2015, Desjardins Sécurité financière a enregistré un bénéfice net qui s'élève 448,4 millions $, soit une croissance de 52% comparativement à 2014.

Outre l'amélioration de l'expérience technique, la filiale a fait valoir certaines occasions de placement et les activités acquises de State Farm pour expliquer ces résultats.

La société a réalisé une croissance de 7,4%, ou 266,2 millions $, de ses primes brutes d'assurance par rapport à 2014, dont une tranche de 137,3 millions $ provient des activités acquises de State Farm. Les primes nettes d'assurance et de rentes se chiffrent à 4,1 milliards $, comparativement à 3,9 milliards $ en 2014.

Le taux de rendement des capitaux propres revenant à l'actionnaire est de 16,5%, comparativement à 13,1% en 2014.

À l'occasion du dévoilement, à la fin février, d'excédents records frôlant les 2 milliards $ pour l'année 2015 pour le Mouvement Desjardins, la présidente et chef de la direction de la coopérative, Monique Leroux, avait notamment attribué ces résultats à l'acquisition des activités canadiennes de State Farm.

La transaction, finalisée début 2015, a permis à Desjardins de se hisser au deuxième rang des assureurs de dommages au Canada en plus d'ajouter 1,2 million de clients.

«La réussite de l'intégration des activités de State Farm, la rigueur de notre gestion dans un marché difficile ainsi que notre capacité à répondre aux besoins de nos clientèles sont à la source de ce solide bilan annuel», a affirmé, jeudi, par communiqué, Denis Berthiaume, président et chef de l'exploitation de Desjardins Sécurité financière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer