L'économie américaine va mieux que le prétendent les candidats

L'économie américaine va beaucoup mieux que le prétendent les aspirants... (Archives, La Presse)

Agrandir

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

L'économie américaine va beaucoup mieux que le prétendent les aspirants candidats à la présidence des États-Unis, a déclaré l'homme d'affaires Warren Buffett, samedi, même s'il a reconnu que les entreprises comme la sienne avaient encore des défis à relever.

Dans sa lettre annuelle aux actionnaires de Berkshire Hathaway, M. Buffett ne nomme pas de candidat ou ne cite pas de problème en particulier, mais souligne que le discours négatif concernant la situation économique, la réforme du système de soins de santé et l'inégalité de revenu pourrait pousser les électeurs à avoir une vision pessimiste de l'avenir.

Selon l'investisseur, les candidats ne cessent d'évoquer tous les problèmes du pays qui, bien sûr, ne peuvent être résolus que par eux, mais leur point de vue est absolument erroné puisque les bébés qui naissent aujourd'hui en Amérique sont les plus chanceux de l'histoire.

Warren Buffet a reconnu que l'économie traverserait encore des périodes difficiles à mesure que les compagnies évolueraient, mais que les États-Unis devaient s'assurer de mettre en place un filet social solide afin d'aider les personnes qui perdent leur emploi.

Il a affirmé que la réaction appropriée à ces perturbations n'était pas de restreindre ou d'interdire les actions qui augmentent la productivité, faisant valoir que les Américains n'auraient pas le niveau de vie qu'ils ont actuellement s'ils avaient décrété que l'industrie agricole devrait employer 11 millions de personne pour toujours.

M. Buffet a assuré aux actionnaires de Berkshire Hathaway que la société s'adapterait aux futurs changements, comme elle l'avait fait à la suite du déclin de ses activités dans le domaine du textile, sa première occupation.

La missive de Warren Buffet est l'un des documents les plus lus dans le milieu des affaires chaque année en raison de sa réussite en tant qu'investisseur et de son talent pour expliquer des sujets compliqués avec des termes simples.

M. Buffet a indiqué dans sa plus récente lettre que la valeur comptable des entreprises de Berkshire avait fait un bond de 6,4 pour cent en 2015, et ce, même si le prix de son action a chuté de 12,5 pour cent. Par comparaison, une fois les dividendes inclus, l'indice S&P 500 de la société a augmenté de 1,4 pour cent.

Il a cependant prévenu que Berkshire aurait de plus en plus de difficulté à concurrencer le marché étant donné sa taille.

Berkshire Hathaway emploie plus de 360 000 personnes réparties dans de nombreuses entreprises oeuvrant dans différents domaines, dont l'assurance, les services publics, le transport ferroviaire, la fabrication et la vente au détail. Elle détient aussi des parts importantes dans diverses compagnies, incluant Coca-Cola, Wells Fargo, American Express et IBM.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer