Deux rives, deux tendances

Pendant que les permis de bâtir connaissaient une hausse de leur valeur de 8,9%... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pendant que les permis de bâtir connaissaient une hausse de leur valeur de 8,9% à Ottawa en novembre dernier, ceux émis à Gatineau subissaient le sort inverse.

Selon les plus récentes données publiées par Statistique Canada, la valeur des permis de bâtir est passée de 183 millions $ à 199,2 millions $, entre octobre et novembre, dans la partie ontarienne de la région métropolitaine de recensement (RMR) d'Ottawa-Gatineau, ce qui représente une augmentation de 8,9%.

C'est par contre une baisse d'un pourcentage équivalent qui a été enregistrée dans la partie québécoise de la RMR, la valeur des permis de construction ayant chuté de 31,3 millions $ à 28,5 millions $.

En tenant compte des deux rives, la région s'en tire avec une hausse de 6,3%, entre octobre et novembre.

En comparant novembre 2014 avec le même mois en 2015, Gatineau a enregistré une baisse de la valeur des permis de bâtir de l'ordre de 1,9%, tandis qu'Ottawa a connu un gain de 0,4%.

À l'échelle du pays, les municipalités ont émis en novembre des permis pour des projets totalisant 6,2 milliards $, une diminution de 19,6% par rapport à octobre. Les permis de construction résidentielle s'élevaient à 4 milliards $ en novembre, une baisse de 17,8% par rapport au mois précédent. Les permis pour les immeubles non résidentiels se chiffraient à 2,2 milliards $, une diminution de 22,7% par rapport à octobre.

Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer