Postes Canada: plus de colis, mais une perte de 13 M$

La moitié du personnel du bureau de Postes... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

La moitié du personnel du bureau de Postes Canada à Maniwaki aurait été touchée par cette éventuelle décision.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Postes Canada a enregistré une perte de 13 millions $ lors de son troisième trimestre de 2015, une perte qui aurait été plus grande encore n'eût été de la croissance notable de la livraison des colis durant cette période pourtant habituellement plus calme.

Selon les résultats dévoilés vendredi par la société d'État pour le troisième trimestre clos le 3 octobre dernier, la perte avant impôt atteint 13 M $ comparativement à un profit avant impôt de 13 millions $ pour le troisième trimestre de 2014.

Une hausse de la livraison des colis a été enregistrée, en même temps qu'une baisse du «courrier transactionnel», c'est-à-dire de l'ensemble des lettres, factures et relevés.

«Au niveau des colis, pendant la période qu'on appelle le retour à l'école, ça a été du jamais vu. On parle de 16% d'augmentation des volumes de colis, des volumes qu'on voyait normalement dans le temps des Fêtes», a souligné Anick Losier, porte-parole de Postes Canada.

«On voit vraiment que les Canadiens se tournent de plus en plus, et à chaque moment dans l'année, vers le commerce électronique ou le magasinage en ligne. Et ça, ce sont de bonnes nouvelles pour Postes Canada», a-t-elle commenté.

Les revenus des activités de livraison de colis ont atteint 380 M $, soit une hausse de 43 M $ ou 11,3% par rapport au trimestre correspondant de 2014. Quant au volume de colis, il a augmenté de plus de 4 millions d'articles, soit de 10,4%.

Pour ce qui est du «courrier transactionnel», il a été touché par un phénomène passager... les élections fédérales. Ainsi, grâce à la campagne électorale, ce type de courrier a diminué moins que prévu, soit de 2,6% ou 9 millions d'articles.

Postes Canada note dans son rapport pour le trimestre que sans ces échanges électoraux par la poste, le recul du courrier transactionnel aurait été de 5,5% par rapport à la période correspondante en 2014.

De son côté, le Syndicat des travailleurs des postes s'est plutôt attardé à tout le Groupe d'entreprises de Postes Canada plutôt qu'à son secteur Postes Canada. Le groupe d'entreprises a en effet déclaré un profit avant impôt de 10 M $ pour le troisième trimestre de 2015, comparativement à un profit de 35 millions $ pour le même trimestre en 2014.

Le Groupe d'entreprises de Postes Canada est composé du secteur Postes Canada et de ses trois filiales en propriété non exclusive, soit Les investissements Purolator, le Groupe SCI et Innovapost.

Le syndicat reproche à l'employeur de «continuer à sous-estimer ses succès financiers pour justifier l'imposition de compressions inutiles».

«Tout porte à croire que le secteur Postes Canada et le Groupe d'entreprises de Postes Canada réaliseront tous deux des bénéfices globaux beaucoup plus élevés cette année, une fois la période des fêtes comptabilisée dans les résultats du quatrième trimestre», a dit le président national du syndicat, Mike Palecek.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer