Mises en chantier: hausse à Ottawa, pas à Gatineau

La tendance des mises en chantier d'habitations s'est accélérée en septembre au... (Patrick Woodbury, archives LeDroit)

Agrandir

Patrick Woodbury, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

La tendance des mises en chantier d'habitations s'est accélérée en septembre au Canada et dans la capitale, mais pas à Gatineau, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

La SCHL annonce que le nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé s'est situé à 230 701 en septembre, en hausse par rapport à celui de 214 255 enregistrés en août. Une hausse semblable est observée à Ottawa alors qu'on passe de 5 016 en août à 5 413 en septembre. Pour les mêmes mois, Gatineau voit toutefois une baisse de la tendance des mises en chantier de 1 246 à 1 167.

Pour l'ensemble du pays, les économistes avaient plutôt prédit un nombre annualisé de 200 000 pour septembre, selon Thomson Reuters.

Selon Robert Kavcic, économiste principal à la Banque de Montréal, l'activité de construction de logement est passée «d'un mijotage contrôlé à une ébullition déferlante».

«Premièrement, la construction résidentielle semble être un plus grand appui que plusieurs l'avaient prévu dans la deuxième moitié de l'année, ce qui est une bonne nouvelle sur le front de la croissance», a noté M. Kavcic.

«Mais deuxièmement, nous ne pouvons probablement pas soutenir un tel niveau d'activité de construction de maison pendant bien longtemps avant que les inquiétudes au sujet d'une offre excédentaire ne commencent à se manifester.»

La moyenne mobile de six mois des mises en chantier a grimpé à 202 506 en septembre, par rapport à 195 804 en août.

Dans les centres urbains, ce nombre a augmenté de 7,7% pour s'établir à 216 194. Il a affiché une progression de 10,5% dans la catégorie des logements collectifs et de 0,8% dans celle des maisons individuelles, pour se situer respectivement à 157 919 et à 58 275.

Toujours en septembre, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier en milieu urbain a augmenté au Québec, dans les Prairies, dans l'Atlantique et en Colombie-Britannique, mais il a diminué en Ontario.

Le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d'habitations dans les régions rurales est évalué à 14 507 pour le mois de septembre.

À Ottawa, les données réelles pour le mois de septembre ont été de 442, une hausse de 32 mises en chantier en comparaison avec le mois de septembre 2014. Pour Gatineau, on parle de 112 mises en chantier alors qu'il y en avait eu 133 en septembre l'an dernier.

Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer