Des travaux de 2 millions $ au parc Oméga

Le Parc Oméga a attiré 204 000 visiteurs... (Benoit Sabourin, LeDroit)

Agrandir

Le Parc Oméga a attiré 204 000 visiteurs en 2014.

Benoit Sabourin, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Afin de répondre à l'augmentation considérable de la clientèle enregistrée au cours de la dernière année, la direction du Parc Oméga prend les grands moyens pour développer son site, alors que huit chantiers dont le coût total de construction s'élève à près de deux millions de dollars sont en cours à l'intérieur du parc animalier de la Petite-Nation.

L'attraction touristique qui a pignon sur rue à Notre-Dame-de-Bonsecours, à deux pas de Montebello, a accueilli 204000 visiteurs en 2014, ce qui représente une hausse de 24000 clients comparativement à 2013. « Chaque année, on investit pour de nouvelles choses, mais cette année, nous voulons donner un plus grand coup pour répondre à la hausse d'achalandage. On doit pallier autant dans le service que dans les infrastructures », explique le directeur général du Parc Oméga, Alain Massie.

Les visiteurs constateront donc plusieurs ajouts ces prochaines semaines. Une maison « enchantée » entièrement sculptée à la scie mécanique par Michel Therrien, un artiste de Lachute, sera bientôt ouverte au public, à l'intérieur du sentier de la colonisation, situé à mi-parcours du parc. Une passerelle aérienne sera aussi installée sur cette portion du site.

La section destinée à l'animation avec les animaux sera déménagée près du poste de traite à compter de l'automne. L'animation sera d'ailleurs offerte à l'année.

Une porte d'arche et un totem de 45 pieds seront notamment érigés sur le sentier des premières nations.

La variété d'animaux prendra elle aussi du galon puisque des loups noirs feront leur arrivée sur place au cours de l'été.

Des tronçons de chemins pour une distance de trois kilomètres seront élargis pour permettre une circulation plus fluide des automobilistes en haute saison.

Un investissement supplémentaire au projet de deux millions sera aussi injecté dans la section dédiée à l'hébergement rustique. Le nombre d'unités devrait passer de sept à 20 au terme de l'an prochain. Il sera aussi possible de dormir sur les lieux à longueur d'année. Une salle communautaire destinée aux groupes scolaires et corporatifs sera de plus érigée dans ce secteur du parc.

Ces ajouts permettront la création de six emplois permanents et d'une dizaine de postes saisonniers.

Ces investissements ne sont pas rattachés à la décision de la Compagnie de chemin de fer de l'Outaouais d'accorder la relance du train à vapeur au trajet de Montebello, affirme M. Massie. « Nos projets étaient déjà définis, approuvés et même ficelés avant même l'annonce du train. Ce qu'on veut, c'est vraiment répondre à la clientèle », a-t-il indiqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer