Le CRTC dit oui à Bell-Astral

George Cope, PDG de Bell, Ian Greenberg, PDG... (PHOTO CHRISTINNE MUSCHI, REUTERS)

Agrandir

George Cope, PDG de Bell, Ian Greenberg, PDG d'Astral Media.

PHOTO CHRISTINNE MUSCHI, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Après un premier refus, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a autorisé l'acquisition par Bell des services de télévision et de radio d'Astral pour 3,4 milliards $.

Dans une décision rendue publique jeudi, le CRTC a toutefois imposé certaines conditions à la transaction.

Il exige ainsi que Bell vende plus d'une dizaine de services, dont les chaînes télévisées Historia, MusiquePlus, Séries +, The Family Channel et Teletoon. Le géant des télécommunications pourra toutefois conserver la lucrative chaîne «The Movie Network».

Aussi, Bell devra investir près de 247 millions $ pour créer de nouvelles émissions de radio et de télé ou encore pour soutenir financièrement des programmes existants.

Le CRTC affirme qu'il met de plus en place un certain nombre de balises en vue de protéger la concurrence. Il souligne que les conditions vont assurer que l'acquisition profite au public et au système canadien de radiodiffusion.

L'organisme fédéral avait rejeté la première mouture de la transaction en octobre dernier, jugeant que la vente donnerait à Bell une trop grande part du marché télévisuel et qu'elle aurait créé une concentration de médias «sans précédent».

L'organisme estime maintenant qu'Astral a répondu à plusieurs de ses préoccupations avec sa nouvelle proposition. Bell avait ainsi offert de vendre 11 chaînes télévisées spécialisées d'Astral et 10 stations de radio pour obtenir le feu vert du CRTC.

L'organisme fédéral a suivi cette proposition et n'a pas imposé la vente d'actifs additionnels.

Bell se refusait notamment à vendre «The Movie Network», argumentant que cela l'empêcherait de faire concurrence aux services de vidéo sur demande comme Netflix. Rogers avait pourtant demandé au CRTC d'exiger que la nouvelle entreprise fusionnée se départisse de cette chaîne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer