• Le Droit > 
  • Économie 
  • > Cartel du chocolat: amende de 4 millions pour Hershey 

Cartel du chocolat: amende de 4 millions pour Hershey

La compagnie Hershey Canada écope d'une amende de...

Agrandir

La compagnie Hershey Canada écope d'une amende de 4 millions$ pour avoir enfreint la Loi sur la concurrence en participant à un système de fixation des prix des confiseries à base de chocolat au pays.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La compagnie Hershey Canada écope d'une amende de 4 millions $ pour avoir participé à un cartel du chocolat, au pays, en 2007.

La fabriquant a enfreint la Loi sur la concurrence en participant à un système de fixation des prix des confiseries à base de chocolat au pays.

Par voie de communiqué, le Bureau de la concurrence du Canada a annoncé, vendredi, qu'Hershey a plaidé coupable devant la Cour supérieure de l'Ontario, à Toronto, d'avoir comploté et conclu un accord ou un arrangement pour fixer les prix des confiseries à base de chocolat au Canada, en 2007.

Hersey Canada a avoué que certains de ses employés de longue date ont, dans l'exercice de leurs fonctions, en 2007, communiqué avec d'autres membres du cartel présumé afin d'échanger des renseignements sur le prix des confiseries à base de chocolat. 

Comme la compagnie a coopéré à l'enquête du Bureau de la concurrence, et coopérera à toute poursuite ultérieure, il a été recommandé par le Bureau que le Service des poursuites pénales du Canada accorde sa clémence.

«La fixation des prix est une grave infraction criminelle, qu'elle soit commise sur le marché des confiseries à base de chocolat ou sur tout autre marché, a déclaré John Pecman, commissaire de la concurrence. La coopération des organisations ou des personnes compte parmi les meilleures armes dont nous disposons pour mettre au jour les ententes entre concurrents, qui sont très difficiles à déceler en raison de leur nature secrète.»

Le 6 juin dernier, le Bureau de la concurrence déposait des accusations criminelles contre trois compagnies et trois individus qui auraient participé au cartel. Les trois entreprises visées étaient Nestlé Canada, Mars Canada et ITWAL, un réseau indépendant de distributeurs.

Les compagnies Nestlé et Mars ont indiqué avoir l'intention de se défendre «vigoureusement» contre les accusations. En vertu de la Loi sur la concurrence, les accusations pourraient entraîner des amendes maximales de 25 millions $ pour les entreprises et des peines d'emprisonnement jusqu'à 14 ans pour les individus impliqués.

- Avec la Presse Canadienne

Toutes nos nouvelles sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer