Les athlètes quittent Gatineau avec les yeux pétillants

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Gatineau 2010

Sports

Gatineau 2010

Pour tout savoir sur la 45e finale des Jeux du Québec à Gatineau à l'été 2010. »

Catherine Lamontagne
Le Droit

Les quelque 4000 athlètes ayant pris part à la finale des Jeux du Québec ne semblaient pas se préoccuper outre mesure de la qualité de la cérémonie de clôture, hier, tellement les souvenirs qu'ils avaient en tête suffisaient à les faire sourire.

« En ce moment, juste le fait d'être ici à la cérémonie avec tous mes amis c'est vraiment ça mon plus beau moment des Jeux. C'est super », lance Christopher Piver de la délégation de Lanaudière.

Les athlètes ayant participé à la 45e finale des Jeux du Québec ont quitté la Ville de Gatineau les yeux pétillants de joie hier, alors que plusieurs affirmaient vouloir se souvenir de cet événement toute leur vie. Outre leurs performances sportives respectives, plusieurs participants garderont en mémoire l'accueil chaleureux des gens de la région.

« Lorsque j'ai fait mon triathlon et que tous les bénévoles et les personnes qui font habituellement leur entraînement sur ce chemin se sont mis à m'encourager, je n'en revenais pas ! Ils m'ont motivé à donner tout ce que j'avais », raconte Nicholas Pigeon, un athlète de la délégation de l'Outaouais.

L'expérience des Jeux du Québec restera aussi gravée dans la mémoire de la délégation du Nunavik, pour qui les longues heures de route pour participer à cet événement sportif semblaient un bien mince sacrifice.

« Nos jeunes ont eu beaucoup de plaisir. C'est vraiment ce qu'ils retiennent de leur expérience, le plaisir », note Paulusie Sirqualuk, entraîneur de l'équipe de volley-ball de la délégation du Nunavik.

Les bénévoles dont on a tant parlé pendant et avant les Jeux se souviendront eux aussi de leur expérience. Pour plusieurs, les Jeux du Québec auront non seulement permis à des jeunes athlètes de démontrer leur talent, mais aussi à la Ville de Gatineau de s'unifier.

« Lorsque les athlètes sont arrivés à Gatineau, j'étais vraiment impressionné. J'avais l'impression que pour la première fois depuis les fusions municipales, la Ville de Gatineau formait un tout », mentionne Zoël Leblanc, hôte durant la finale des Jeux du Québec.

Et si la cérémonie de clôture d'hier signifiait la fin de la finale 2010, pour certains, il s'agissait d'un début.

« Je crois qu'on fait une grande différence dans la vie des athlètes. Il s'agit du point de départ pour faire d'eux des adultes épanouis », croit Serge Desrosiers, entraîneur de l'équipe de vélo de montagne de la délégation des Laurentides.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer