Les moments marquants du marathon électoral dans la région

Le projet de loi prévoit notamment que les... (archives La Presse)

Agrandir

Le projet de loi prévoit notamment que les citoyens pourront à nouveau s'identifier au bureau de scrutin simplement en présentant leur carte d'information de l'électeur.

archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les jeux sont faits, c'est maintenant l'heure des choix. Alors que les Canadiens sont appelés aux urnes lundi, LeDroit fait un retour en arrière sur ce qui a marqué les 78 jours de campagne dans la région de la capitale nationale.

Les visites des chefs

Les électeurs d'Ottawa et Gatineau auront eu la chance de voir passer la caravane des chefs des principaux partis à quelques reprises au cours de la campagne.

Le premier ministre sortant, Stephen Harper, a tenu de nombreux rassemblements à Ottawa, surtout en début de campagne. Il s'est toutefois abstenu de visiter la rive québécoise.

Le chef libéral, Justin Trudeau, a tenu un rassemblement à Ottawa en plus d'effectuer deux visites à Gatineau, dont une qui a été remarquée dans un Tim Hortons de la circonscription de Gatineau.

Gilles Duceppe, du Bloc québécois, est passé à deux reprises en Outaouais, dont une fois pour venir rencontrer le maire de Gatineau.

Quant au chef néo-démocrate, Thomas Mulcair, il a concentré ses efforts ailleurs au pays. Outre un discours au Jour 1 de la campagne, il n'a pas visité l'Outaouais.

Les fonctionnaires courtisés

Les fonctionnaires ont été grandement courtisés dans les dernières semaines. Les libéraux et les néo-démocrates ont répété à qui voulait bien l'entendre que le gouvernement de M. Harper leur a manqué de respect et qu'ils comptaient bien changer cela.

Le candidat conservateur d'Argenteuil-La Petite Nation, Maxime Hupé-Labelle, lui-même fonctionnaire, s'en est offusqué et a tenu à dire publiquement que son parti compte plusieurs appuis dans la fonction publique.

L'histoire de la candidate néo-démocrate, Emilie Taman, a suscité beaucoup de réactions. Elle a perdu son emploi au Services des poursuites pénales du Canada après s'être lancée dans la course à l'investiture de son parti dans Ottawa-Vanier.

Le fonctionnaire Tony Turner a également fait parler de lui pour son interprétation de la chanson folk Harperman. Il a finalement pris sa retraite, après avoir été suspendu.

Faux pas et controverses

Le candidat conservateur dans Hull-Aylmer, Étienne Boulrice, s'est mis les pieds dans les plats dès le début de la campagne en dévoilant des informations confidentielles sur le montage financier des Mosaïcultures. Ces informations avaient été obtenues dans le cadre de son travail au bureau de la ministre de Patrimoine canadien. Après cet épisode, M. Boulrice n'a accordé que très peu d'entrevues aux médias locaux en plus de rater la majorité des débats.

En fin de campagne, l'équipe de Nycole Turmel a porté plainte à Élections Canada contre le Parti libéral, qu'elle accuse d'avoir propagé de fausses rumeurs sur son état de santé, des allégations que dément catégoriquement son adversaire dans Hull-Aylmer, Greg Fergus.

L'absence de la francophonie canadienne aux débats des chefs francophones aura suscité de nombreuses réactions à Ottawa. Les chefs ont été accusés d'avoir occulté les questions qui touchent les francophones qui se trouvent en situation minoritaire.

Les anciens s'en mêlent

Outre les chefs de parti, d'autres visages connus se sont immiscés dans la campagne électorale dans la région de la capitale nationale. L'ex-premier ministre libéral, Jean Chrétien a été particulièrement présent. Il est venu supporter, tour à tour, Mauril Bélanger (Ottawa-Vanier), Catherine McKenna (Ottawa-Centre), Will Amos (Pontiac) et Greg Fergus (Hull-Aylmer). Son successeur chez les libéraux, Paul Martin est également passé à Gatineau en septembre.

Le candidat conservateur dans Pontiac, Benjamin Woodman, a quant à lui accueilli le ministre Denis Lebel.

Pour les néo-démocrates, l'ancien chef du parti, Ed Broadbent, a signalé sa présence à l'occasion d'une entrevue avec LeDroit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer