Harper songe à interdire le port du niqab aux fonctionnaires

Un gouvernement conservateur envisagerait l'interdiction pour les fonctionnaires... (Archives, La Presse Canadienne)

Agrandir

Un gouvernement conservateur envisagerait l'interdiction pour les fonctionnaires fédéraux de porter le niqab, a dit le chef conservateur Stephen Harper, mardi, sur les ondes de CBC.

Archives, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Un gouvernement conservateur envisagerait l'interdiction pour les fonctionnaires fédéraux de porter le niqab, a dit le chef conservateur Stephen Harper, mardi, sur les ondes de CBC.

«C'est une question que nous allons examiner», a dit M. Harper en entrevue à l'émission Power and Politics avec Rosemary Barton.

«Le Québec, comme vous le savez, a une loi là-dessus, et nous nous penchons sur cette loi», a-t-il ajouté.

Le gouvernement libéral au Québec a déposé en juin deux projets de loi, un sur les discours haineux et l'autre interdisant aux fonctionnaires le port du niqab ou de la burqa.

M. Harper a affirmé que «la vaste majorité des Canadiens» comprenaient les motifs de la décision du gouvernement conservateur de tenter d'exiger un visage découvert pour les cérémonies de citoyenneté.

Lundi, la Cour d'appel fédérale a donné raison à Zunera Ishaq, une Ontarienne originaire du Pakistan, prête à accepter de retirer son voile pour confirmer son identité, mais refusant de l'abandonner pour la cérémonie officielle de citoyenneté.

La juge Johanne Trudel a décidé de ne pas suspendre un jugement en sa faveur rendu le 15 septembre, en attendant que la Cour suprême entende la cause, si elle décide de l'entendre.

Le Nouveau Parti démocratique et le Parti libéral du Canada ont accusé le Parti conservateur d'utiliser cet enjeu délicat à des fins électorales.

M. Harper a affirmé, mardi, à la CBC, que le débat sur le niqab n'était d'«aucune façon» le plus grand enjeu de cette campagne électorale fédérale.

«Le plus grand enjeu de cette campagne est l'économie, mais je crois que notre position (sur le niqab) est largement comprise et soutenue (par les Canadiens)», a dit le chef conservateur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer